2017-2018 / ENVT3027-1

Pratiques de gestion de la biodiversité

Durée

36h Th

Nombre de crédits

 Master en agroécologie, à finalité3 crédits 
 Master en sciences et gestion de l'environnement, à finalité4 crédits 
 Master en sciences et gestion de l'environnement4 crédits 

Enseignant

Dorothée Denayer

Coordinateur(s)

Lucienne Strivay

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Un cours largement ouvert sur les époques et les lieux, mettant en scènes des représentations de la nature et de l'environnement et dont l'objectif vise à questionner des outils de gestion ainsi que les représentations des étudiants eux-mêmes. Le fil conducteur se construit sur une entrée « animal ». Ecureuil, éléphant, vautour, castor, ragondin), chauve-souris, renard (et autres nuisibles)... seront pris comme des passeurs ou des connecteurs, nous permettant de suivre les équilibres et les échanges, mais aussi les conflits, les malentendus, les ajustements, les silences, les contradictions, ou les ruptures. Ce sont des lignes, des fils ou encore des devenirs (au sens de G. Deleuze) qui mettent à jour le caractère ambivalent, contradictoire et toujours changeant des pratiques et modes d'expressions culturelles et qui montrent également :  - les éventuels conflits qui leur sont liés, - les formes de gestion des territoires (dont certaines peuvent se révéler incompatibles), - les controverses scientifiques, émergences d'incertitudes, - les priorités économiques et sociales entremêlées et parfois contradictoires.        

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Le cours se conçoit comme un brassage largement ouvert de connaissances et questions propres à l'anthropologie de la nature, à la socio-anthropologie, mais aussi à l'écologie, études des populations animales, connaissances naturalistes et pratiques de gestion de la nature et de l'environnement.        

Savoirs et compétences prérequis

Aucun

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Lectures, classes inversées, débats de groupes, participation active à des séminaires.

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

 
Le cours s'équilibre entre séances classiques en présentiel et travail individuel à distance permettant d'alimenter des classes inversées.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Cours accompagné d'un porte-feuille de lectures dont certains sont obligatoires et feront l'objet d'un devoir coté.

Modalités d'évaluation et critères

 
L'évaluation des étudiants se fera en trois temps :
- Les étudiants devront réaliser une série de devoirs et recevront une cote pour ceux-ci qui comptera pour 20% de la cote finale
- Les étudiants devront également rédiger un travail réflexifs de 5 à 20 pages qui comptera pour 40% de la cote finale
- Enfin, ils défendront ce travail et répondront à des questions portant sur la matière vue au cours durant la session de janvier au cours d'un examen oral comptant pour 40% de la cote finale      

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Contacts

Dr. Dorothée Denayer
Socioécologie et gestion de la nature
Département sciences et gestion de l'environnement
Unité SEED d.denayer@ulg.ac.be 
Université de Liège - Campus d'Arlon 
Avenue de Longwy 185, 6700 Arlon 
Tél : 0032 63 23 09 44