2017-2018 / BIOL0806-1

Biologie cellulaire et méthodes de visualisation

Durée

25h Th, 25h Pr

Nombre de crédits

 Master en biochimie et biologie moléculaire et cellulaire, à finalité5 crédits 

Enseignant

Patrick Motte, Marc Thiry

Coordinateur(s)

Marc Thiry

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

1. Imagerie moléculaire et dynamique (P. Motte)
Partie 1. Outils d'imagerie
· Fluorescence, épifluorescence
· Confocalité, multiphoton, détecteurs, déconvolution
Partie 2. Localisation dynamique moléculaire
· Du gène à la protéine
· Les AFPs ; approches de perte de fluorescence (FRAP, iFRAP, FLIP) ; les interactions protéine-protéine (FRET, BiFC) ; Fluorescence Correlation spectroscopy (FCS) et Fluorescence Lifetime Imaging
2. Cytochimie ultrastructurale (M. Thiry)
· Introduction : le microscope électronique à transmission
· Les différentes méthodes cytochimiques (DNA : la réaction de Feulgen, la réaction à l'ammine d'osmium ; RNA : test de Brachet, coloration à l'EDTA de Bernhard ; Protéines acides et basiques ; Polysaccharides : PAS, TCH)
· Les complexes-gold : lectin-gold, enzyme-gold, ..
· L'autoradiographie à haute résolution
· Les méthodes immunocytologiques et la cryo-immunocytologie
· Les techniques de la biologie moléculaire adaptées en ME : L'hybridation, la méthode Tunnel, la nick-translation, la transcription in situ

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Visualiser les (macros)molécules et édifices macromoléculaires ainsi que leurs interactions dans le temps et dans l'espace est essentiel pour la compréhension de la physiologie des systèmes biologiques : de l'organisation même de la cellule au développement complexe des organismes. L'imagerie moléculaire actuelle présente des possibilités étendues -de l'ordre du nanomètre et de la milliseconde- et est utilisée dans l'étude de la dynamique de certains processus d'intérêt dans des cellules vivantes et fonctionnelles et dans différentes situations physiologiques et de stress. Les avancées considérables dans le domaine de la biologie cellulaire se croisent continuellement aux propres avancées technologiques. Celles-ci incluent la confocalité, le multiphoton, les détecteurs de haute résolution et haute sensibilité, la cryomicroscopie, la tomographie en microscopie électronique, la déconvolution, etc. Le cours aura pour objectif d'enseigner brièvement les outils d'imagerie et d'approfondir les applications de l'imagerie dans l'étude de la cellule et dans le domaine de la biologie du développement.

Savoirs et compétences prérequis

Physiologie cellulaire et notions de base en microscopie.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

A définir.

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

Cours théoriques,
Démonstrations au MET, SEM et microscope confocal.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Copie des diaporamas Power Point projetées. Un nombre minimum de 3 étudiants conditionnera l'organisation de la semaine de cours.

Modalités d'évaluation et critères

L'examen consistera en une présentation d'un article scientifique. Les modalités de l'évaluation seront définies avec les étudiants.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Contacts

Prof. Patrick MOTTE, tél : 043663810 Email: patrick.motte@ulg.ac.be
Prof. Marc THIRY, tél : 043665169 Email : mthiry@ulg.ac.be