2017-2018 / ASPE0005-1

Questions de mise en scène (Théâtre, cinéma, télévision)

Durée

30h Th

Nombre de crédits

 Master en arts du spectacle, à finalité5 crédits 
 Master en communication multilingue, à finalité5 crédits 
 Master en communication, à finalité5 crédits 
 Master en journalisme, à finalité5 crédits 
 Master en arts du spectacle, à finalité5 crédits 
 Master en information et communication5 crédits 

Enseignant

Dick Tomasovic

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Partant d'une mise en perspective historique de la notion de mise en scène (l'avènement du rôle et du statut de metteur en scène au théâtre, les débats de la critique cinématographique européenne autour de la notion de mise en scène...), le cours, soutenu par de nombreuses illustrations, propose, dans un premier temps, une analyse et une histoire croisées, entre théâtre, cinéma et télévision, de l'organisation et de l'agencement des éléments relevant traditionnellement de la mise scène : direction de l'acteur, définition du lieu et de l'espace, choix des décors, des costumes, des lumières et des couleurs, organisation des rapports entre personnages, etc.
Dans un second temps, le cours confronte la notion de mise en scène à celle de l'acte chorégraphique. Qu'advient-il du travail de mise en scène lorsqu'il prend pour objet non plus un corps parlant, mais un corps dansant? Mettre en scène le mouvement, c'est aussi organiser une nouvelle gestion du regard du spectateur. Par l'étude d'une série d'œuvres filmiques et télévisuelles consacrée à l'enregistrement de la danse, ce cours envisage les nombreux points d'articulation entre les pratiques artistiques cinématographiques et chorégraphiques. Des danses serpentines au cinéma graphique numérique, des pionniers du cinéma d'animation aux chorégraphes traceurs de mouvement, il s'agit de mettre en relation les motifs, figures et dispositifs aux fondements mêmes de ces arts du temps et du mouvement. 

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

  • Développer le regard analytique de l'étudiant et apprendre à distinguer les mécanismes, les formes et les discours élaborés dans le cadre de la mise en scène d'une oeuvre dramatique, cinématographique ou télévisuelle.
  • Sensibiliser les étudiants au travail de construction de la mise en scène.
  • Sensibilser les étudiants à la création chorégraphique. 
  • Sensibiliser les étudiants aux questions intermédiatiques et, specifiquement, aux questions croisant théories du cinéma et recherches en danse. 

Savoirs et compétences prérequis

Bonne connaissance de l'histoire et des théories du cinéma et du spectacle vivant.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Le cours, très illustré, requiert la présence effective des étudiants.

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

Voir http://cipl82.philo.ulg.ac.be/horaires

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Ouvrages de référence:


  • Jacques Aumont, Le Cinéma et la mise en scène, Paris, Armand Colin, 2005.
  • Erin Brannigan, Dancefilm, Choregraphy and the Moving Images, Oxford University Press, 2011.
  • Patrice Pavis, La Mise en scène contemporaine, Paris, Armand Colin, 2008.
  • Dick Tomasovic, Kino-Tanz, l'art chorégraphique du cinéma, Paris, PUF, 2009.
 

Modalités d'évaluation et critères

Travail écrit. 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Dansez, sinon nous sommes perdus.
Pina Bausch

Contacts

Dick Tomasovic
Dpt. Information et Communication
Théorie et pratique du spectacle
Place du XX août, 7
4000 Liège
dick.tomasovic@ulg.ac.be
00 32 4 366 32 88