2017-2018 / ARCH1004-1

Culture numérique et processus génératifs de la forme

Durée

24h Pr

Nombre de crédits

 Master en architecture, à finalité2 crédits 

Enseignant

Sylvie Jancart

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

La perspective de développer des thématiques ayant trait aux recherches formelle et matérielle dans la démarche du projet d'architecture, apparaît, parmi d'autres, une voie pertinente : celle qui met en relation, par des moyens numériques, la naissance de la forme, son contrôle et des médias consacrés à la matérialisation des objets (au sens large) conçus. La pertinence évoquée se traduit dans l'usage d'outils dont les performances en termes d'aide à la conception servent une maîtrise augmentée du projet. Si l'utilisation de logiciels d'aide à la conception prend de l'ampleur ces dernières années, il ne s'agit nullement ici de suivre un engouement ou un effet de mode mais de se pencher sur les opportunités méthodologiques qu'offrent ces outils, toujours au service du projet.
Nous proposons à l'étudiant d'aborder les théories mathématiques qui fondent les recherches des architectes préoccupés par la genèse de la forme et de l'espace architecturés. Nous l'invitons à s'initier à l'utilisation du langage de programmation propre au logiciel de modélisation sélectionné pour générer les formes géométriques complexes en 3 dimensions et les contrôler. L'étudiant  apprend à détourner les commandes usuelles des logiciels dédiés à l'architecture, avec comme finalité la création des formes géométriques complexes.
Parmi les thèmes qui occupent une place centrale dans cette unité d'enseignement figurent :


  • L'influence de la culture numérique sur l'architecture (notamment dans ses implications architectoniques)
  • L'influence des sciences mathématiques sur les Beaux Arts et l'architecture en particulier, époque moderne et contemporaine.
  • Les mathématiques et la genèse de la forme, les géométries non euclidiennes, les figures géométriques complexes, le dessin des fractales, la création par itération.
  • Les apports de la morphologie structurale: formes libres et formes réglées.
  • Un logiciel sur mesure ou la « ligne de commande » comme outil de création des formes architecturales. Logiciels pressentis, 3DStudio, Sketchup et Rhino.
  • Le transfert des formes dessinées dans un logiciel orienté architecture.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Lien avec le référentiel de compétences : L'ensemble des apprentissages du DER « Etude et représentation de l'espace et de la forme »  permettent à l'étudiant de développer les compétences spécifiées dans le référentiel de compétences de la faculté en  le guidant plus particulièrement dans le développement des compétences. Pour cette unité d'enseignement:
Instruire une question architecturale


  • Étudier les différentes composantes de la thématique et du contexte (historique, paysager, bâti, environnemental, culturel, social, économique, juridique, technologique...)
Elaborer une réponse spatiale


  • Approprier les langages verbaux, écrits, graphiques comme outils de conception, de structuration, de vérification et d'interpellation de la pensée
  • Introduire les expérimentations de mises en œuvre comme paramètre de conception
  • Ajuster les résolutions spatiales par un questionnement exploratoire (question - réponse - validation spatiale et nouveau cycle de questionnement)
 Les acquis d'apprentissage de l'unité d'enseignement décrits d'un point de vue opérationnel


  • Comprendre : la démarche de génération de la forme, de son contrôle et des médias consacrés à la matérialisation des objets (au sens large) conçus.
  • Analyser : des références bibliographiques (articles, ouvrages, conférence,...) qui permettent la contextualisation du contenu du cours dans  la culture numérique et son influence sur l'architecture.
  • Appliquer : formuler une synthèse aboutie sur l'utilisation des logiciels.
  • Évaluer : autocritique du procédé utilisé (rationalisation, optimisation de la génération de la forme)
  • Créer : développer une réponse personnelle faisant preuve d'une intégration en envisageant la forme, non plus par son dessin direct mais par une paramétrisation de sa géométrie. L'étudiant devra générer, imaginer, inventer une réponse personnelle pertinente  dans le respect des consignes et procédures (form finding).
 

Savoirs et compétences prérequis

Pour aborder cette unité d'enseignement, vous aurez préalablement acquis les crédits suivants : Néant.
Une bonne connaissance de l'informatique graphique et de la modélisation 3D est requise. 

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Présentation de l'influence de la culture numérique sur l'architecture (notamment dans ses implications architectoniques)
Exposé théorique des concepts mathématiques.
Exposés théoriques suivis d'exercices applicatifs pour la manipulation des logiciels.
Développement de projets personnels.

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

Présence au cours requise.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Notes de cours & « slides » obligatoires disponibles sur Myulg
A. Tedeschi, AAD algorithms-Aided Desgin. Parametric strategies using grasshopper, 2014 Vivement conseillé.
Catalogue d'exposition, Architectures non standard, éditions du Centre Pompidou, Paris, 2003
Picon, Antoine. Culture numérique et architecture.Bâle: Birkhäuser, 2010
Rivka Oxman et Robert Oxman, Theories of the digital in arcitecture, Routledge, 2014
Pottmann, Asperl, Hofer, Kilian, Architectural geometry, Bentley Institue press, 2007
Articles :
Wendland David, Model-based formfinding processes: free forms in structural and architectural design. Allemagne, Université de Stuggart (Obligatoire)
Picon Antoine, La crise de l'échelle et de la tectonique classique, D'Architectures, 168, novembre 2007, pp 43-47 (facultatif)

Modalités d'évaluation et critères

Mode d'évaluation en continu de la compréhension des notions théoriques et du travail pratique de l'étudiant. Evaluation d'un travail écrit récapitulatif des notions théoriques et des projets personnels développés tout au long du cours. Les critères d'évaluation du travail final sont : la pertinence du choix des paramètres et leurs action dans la possibilité de structuration de la forme, la qualité de la méthode et la description de la démarche (inventivité, limites, solutions apportées,...) et la qualité de communication du résultat obtenu dans son contexte. Les travaux seront présentés aux enseignants.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

/
 
 

Contacts

Enseignant-titulaire:
Sylvie Jancart
Sylvie.jancart@ulg.ac.be
Etudiant-Moniteur:
Antoine Maes
Doctorante-Aspirante FNRS:
Adeline Stals