2017-2018 / SBIM0486-2

Méthodologies expérimentales des animaux vivants

Durée

25h Th, 10h Pr

Nombre de crédits

 Master en sciences biomédicales, à finalité4 crédits 
 Master en sciences biomédicales4 crédits 

Enseignant

Pierre Drion

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Ce cours ciblera les notions relatives à l'apport et à la mise en oeuvre de protocoles expérimentaux recourrant à l'animal de Laboratoire en recherche. Le but est de permettre à l'étudiant d'appliquer ses connaissances (celles qu'il a reçues et celles qu'il a découvertes par lui-même) en appliquant une démarche scientifique, accompagnée d'une méthodologie adaptée à la mise en place du respect du bien être animal. La notion de Méthodes Alternatives sera également abordée.
 
En effet, l'expérimentation animale représente une part faible mais actuellement toujours indispensable de la Recherche Biomédicale. Environ 480 laboratoires la pratiquent en Belgique et leur travail est régi par une législation qui évolue régulièrement, lors d'initiatives nationales ou en transposant en droit belge les Directives Européennes.
Le débat en matière d'expériences sur animaux porte, par essence, sur des valeurs qui ont, par définition, une forte connotation subjective.
Dès lors, veiller à prévenir, détecter et traiter voire faire cesser toute douleur constituent donc un devoir moral pour les chercheurs.
De même, strictement mettre en œuvre les méthodes -des plus simples aux plus sophistiquées- qui contribuent à améliorer le bien-être des animaux enrôlés en recherche transcende les notions d'éthique et constitue certainement également une obligation morale qui dépasse de loin le cadre légal à partir du moment  où le simple mérite de ce cadre légal est de proposer un cadastre du minimum qui soit à faire...
Veiller à rechercher, identifier, critiquer et développer toute méthodologie qui puisse permettre de quitter le modèle animal au profit d'autres modèles est également une tâche à laquelle chacun doit s'astreindre.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Ce cours répond à un besoin indispensable(et également légal) pour les étudiants en sciences biomédicales (et de toutes autres filières concernées) des connaissances relatives au vivant et à la mise en oeuvre de techniques expérimentales sur animaux de laboratoire.
En avance sur la formation légale certificative (AR29052013) que tout chercheur doit suivre dans ce cadre, ce cours ciblera les notions relatives à l'utilisation des animaux en recherche. Le but est de permettre à l'étudiant d'appliquer ses connaissances de manière rigoureuse en respectant strictement l'animal.
Il permet  aux étudiants en Sciences biomédicales et en Sciences Psychologiques, dès la sortie du Master 1, en cumul, notamment, avec le cours d'éthique de Bac 3, de travailler immédiatement (et sous la supervision d'un Maitre d'Expérience) sur animaux de laboratoires en tant que Biotechnicien animalier.
Un complément de formation légale devra être suivi pour obtenir le titre de Maître d'Expérience .


Contenu:
Chapitre I : historique et nomenclature des animaux de laboratoire
Chapitre II : Les animaux de laboratoire
Chapitre III : L'autopsie et la dissection
Chapitre IV : Physiologie des animaux de laboratoire
Chapitre V : Pathologie des animaux de laboratoire
Chapitre VI : Techniques de bases sur les animaux de laboratoire
Chapitre VII : Techniques complémentaires sur les animaux de laboratoire
Chapitre VIII : L'anesthésie des animaux de laboratoire
Chapitre IX : L'Analgésie des animaux de laboratoire
Chapitre X : L'euthanasie des animaux de laboratoire
Chapitre XI : Techniques chirurgicales des animaux de laboratoire

Savoirs et compétences prérequis

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Ils se rapportent à la mise en oeuvre du contenu des enseignements. Ils se dérouleront en séance commune aux travaux pratiques/dirigés des enseignements donnés dans le cadre du certificat universitaire en sciences des animaux de laboratoire. Les étudiants pourront aussi suivre des chirurgies ou techniques spéciales réalisées au service au quotidien. De même les étudiants pourraient par petit groupe participer aux visites de contrôle trimestrielles des animaleries décentralisées.

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

L'ensemble des cours didactiques est mis en ligne sur un site accessible aux étudiants de l'ULg (My ULg)

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les diapositives projetées au cours sont intégralement disponibles pour les étudiants et leurs sont fournies avant les cours afin qu'ils puissent les annoter durant ceux-ci. Ils doivent bien sur les télécharger ou s'en procurer une copie informatique auprès de l'enseignant.
L'assistance aux cours est requise

Modalités d'évaluation et critères

Un examen écrit sous forme de questions ouvertes et quelques questions QCM sera organisé en fin d'années. Les points forts de la matière seront soulignés auprès des étudiants afin de leur permettre de discerner l'essentiel de l'accessoire . Les étudiants disposeront de même de la liste (non exhaustive) des questions d'examens. Non exhaustive car certaines questions pourraient être rajoutées au cours de l'année. Les notes d'examens sont données sur base d'un balisage précis de la matière par chapitre, avec pour chaque question ou sous-question, le nombre de points s'y rapportant.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Contacts

Pierre Drion, professeur ULg-B23-CHU