2022-2023 / SOCI0301-1

Séminaire transdisciplinaire en environnement

Durée

3h Th, 42h Pr, 1j T. t.

Nombre de crédits

 Master en anthropologie, à finalité5 crédits 
 Master en sociologie, à finalité6 crédits 

Enseignant

Nicolas Antoine-Moussiaux, Christophe Dubois, Messaline Jaumotte, Monia Massaro, François Melard, N..., Véronique Servais, Nolwen Vouiller

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Le XXe siècle a mis en lumière l'influence significative des sociétés industrialisées sur la géologie et sur le système Terre dont les vivants - humains, animaux, végétaux, etc. - ont hérité depuis près de 4 milliards d'années. Parallèlement, l'espace terrestre influence de manière rétroactive les conditions d'existence de nombreuses espèces vivantes, dont l'humanité elle-même. Inondations, sécheresses, incendies, déplacements climatiques, zoonoses et canicules constituent des épisodes critiques que traversent nos sociétés à l'ère de l'anthropocène. 

Ce cours visera à développer une approche sociologique d'une crise environnementale concrète. Basé sur le témoignage d'acteurs ayant vécu cette crise en première ligne, il visera à collecter leurs discours et à l'analyser afin de mettre en perspective la complexité et la diversité des problèmes rencontrés par divers publics, les diverses pratiques qui émergent et composent les processus de prise en charge de ces problèmes. Nous nous baserons, pour ce faire, sur la méthode du "Public-Based-Learning" (Mélard et al., 2015).

En adoptant une approche des problèmes environnementaux basée sur les acteurs, cette perspective méthodologique vise à illustrer l'apport de l'exploration dans l'étude de la complexité, en ce qu'elle permet une prise de distance et une compréhension systémique des problèmes. Ainsi, par la prise en compte de la diversité d'expériences et de points de vue ; des hésitations et des contradictions ; des divergences et des convergences de discours dans l'analyse, l'incertitude se transforme en ressource d'apprentissage.

Afin de mettre en œuvre cette analyse systémique, ce séminaire se basera sur des travaux en petits groupes à l'aide de la grille C.A.T.W.O.E. Cet outil, inspiré de la Soft System Methodology de Checkland (1999), permet d'observer la manière de concevoir une situation comme problématique par l'analyse du discours des acteurs.

La finalité de ce séminaire en sciences humaines sera alors dédiée à la résolution de problèmes et orientée intervention.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Le cours vise à doter les étudiant.e.s d'une méthode destinée à collecter et analyser les discours;

  ...à stimuler leur capacité à questionner des acteurs et à discuter collectivement le matériau collecté.

Les étudiant.e.s devront être capable de mobiliser une grille d'analyse du discours ; 

  ...de présenter oralement leur analyse;

  ...de comprendre les problèmes environnementaux et les enjeux sociétaux qui en découlent ;

  ...de construire une question de recherche autour d'un objet problématisé ;

  ...de conduire une analyse thématique ;

  ...d'adopter une perspective analytique et ancrée tout au long de leur travail ;

  ...d'intégrer les ressoucres méthodologiques mises à leur disposition;

  ...de discuter d'autres travaux de recherche de leurs pairs ;

  ...d'appréhender la complexité de phénomènes critiques.

Savoirs et compétences prérequis

 / 

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

La méthode pédagogique reposera sur une approche empiriquement ancrée conduisant les étudiant.e.s à mener une étude de cas. Cette étude de cas portera en 2022-2023 sur les inondations de juillet 2021 en Wallonie.

Elle reposera sur l'intervention d'acteurs concernés par cette crise, sa gestion et ses effets, et sur une viste sur le terrain.

Une journée de déplacement sur le terrain sera organisée en première semaine.

Chaque présentation d'un.e intervenant.e sera suivie d'une séance de questions/réponses, d'un moment de réflexion individuelle et enfin d'un travail d'analyse en groupe.

Chaque groupe sera épaulé par plusieurs encadrants qui accompagneront les étudiant.e.s tout au long du séminaire. 

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Cours donné exclusivement en présentiel


Explications complémentaires:

Cours donné exclusivement en présentiel durant deux semaines, à savoir du 7 au 10 novembre et du 21 au 25 novembre 2022.

Etant donné la pédagogie suivie (apprentissage par l'enquête), l'assistance aux séances du séminaire est obligatoire. Il revient aux étudiant.e.s de prendre leurs dispositions pour être présent.e.s à chaque séance.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Mélard, F., Denayer, D., & Semal, N. (2015). " Public-Based-Learning": The Place of Publics in Exploring Environmental Controversies for Pedagogical Purposes. International Journal of Environmental and Science Education, 10(6), 905-920. https://files.eric.ed.gov/fulltext/EJ1082095.pdf 

Modalités d'évaluation et critères

Examen(s) en session

Toutes sessions confondues

- En présentiel

évaluation écrite

Travail à rendre - rapport

Evaluation continue


Explications complémentaires:

La note finale du séminaire repose sur 3 modes d'évaluation: 

  • Un travail individuel et journalier (25% de la note finale): un compte-rendu sous forme d'une grille d'analyse par intervenant rencontré sera à rendre à la fin de chaque journée. Ces grilles CATWOE commentées et argumentées rendront compte, au fil des jours, de l'évolution de votre analyse durant ces deux semaines.
  • Une présentation de groupe (25%): les participants présenteront oralement le résultat de leur analyse lors de la dernière journée du cours. En vous appuyant sur une mise en perspective de l'ensemble des points de vue et des dimensions, vous devrez approfondir en groupe une thématique choisie pour son apport à la formulation d'une définition pertinente du problème étudié.
  • Un examen écrit à livre ouvert en session de janvier (50%): un travail sous forme de synthèse critique et réflexive viendra compléter l'évaluation individuelle pour chaque étudiant(e).

Veuillez noter que la participation aux trois modalités d'évaluation est indispensable pour obtenir une note finale supérieure ou égale à 10/20. 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Clause de confidentialité :

Dans le cadre d'un séminaire basé sur le partage d'expérience, nous vous rappelons l'importance de faire preuve de discrétion au regard du vécu des intervenants venus témoigner. Ainsi, nous vous rappelons que ce séminaire est soumis à la fois aux règles de confidentialités reprises dans le RGPD ainsi que dans le Règlement général des études et des examens.

Tout enregistrement et partage de documents en dehors du séminaire sont donc proscrits. Par respect envers les intervenants, aucun manquement à ce règlement ne sera toléré.

Contacts

Equipe :

Nicolas Antoine-Moussiaux - nantoine@uliege.be (médecine - gestion sanitaire)

Caroline De Backer - cdebacker@uliege.be (secrétariat Master Giris)

Christophe Dubois - c.dubois@uliege.be (sociologie)

Messaline Jaumotte - Messaline.Jaumotte@student.uliege.be (anthropologie)

Monia Massaro - monia.massaro@uliege.be (sociologie)

François Mélard - f.melard@uliege.be (sociologie)

Véronique Servais - v.servais@uliege.be (anthropologie)

Nolwen Vouiller - nolwen.vouiller@hotmail.fr (anthropologie)



 

 

Association d'un ou plusieurs MOOCs