2022-2023 / PHIL1226-2

Esthétique et théories critiques de la culture, Séminaire d'esthétique et théories critiques de la culture

Durée

45h SEM

Nombre de crédits

 Master de spécialisation en philosophie et théorie politiques5 crédits 

Enseignant

Grégory Cormann, Maud Hagelstein

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement durant l'année complète, avec partiel en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Thème :

Les fins de l'élitisme. Débats actuels autour de la théorie critique

Les théories de l'émancipation nées avec (et de) la théorie critique ont souvent dû composer avec le problème de l'élitisme de la sphère artistique - soit pour tenter de le dépasser, autrement dit pour conjurer le risque de le voir resurgir, soit pour en garder la structure (conserver par ex. le principe d'une distance entre l'œuvre et celui qui la reçoit) mais sans les effets de domination conséquents. Car en a-t-on fini avec l'élitisme de l'art ? On ne peut/veut plus considérer et défendre aujourd'hui l'idée que les phénomènes artistiques seraient réservés, la culture organisée selon des hiérarchies fermes et des axiologies non discutées. Mais à interroger en profondeur le problème, et à étudier comment il se rejoue chez les héritiers (au sens large) de la théorie critique (jusqu'à Enzensberger, Ginzburg, Rancière, Didi-Huberman..), on risque de se rendre compte qu'il faut prendre les choses « à rebrousse-poil du rebrousse-poil » : n'a-t-on pas parfois appelé trop vite « élitisme » la description d'une distance nécessaire (ou pour le dire avec Rancière : d'une « indifférence ») de l'œuvre, qui rompt avec les attentes de ceux qui voudraient la consommer puis la digérer sans trouble ? N'a-t-on pas été aveugles à certains effets pervers reconduisant au sein des théories de l'émancipation des partages méprisants ?  

 

Durant les deux prochaines années, le séminaire sera l'occasion d'étudier quelques « dossiers » relatifs au problème de l'élitisme, comme par ex. :

  • Adorno, la culture populaire, la télévision
  • Adorno et le « style tardif » (revisiter les concepts de génie précoce et de vocation)
  • Panofsky, les hautes sphères de la signification, le cinéma et les matérialités
  • Benjamin/Enzensberger : la figure de l'« analphabète secondaire »
  • Bourdieu et la photographie domestique considérée comme « art moyen »
  • Rancière, l'égalité des intelligences et l'« indifférence » de l'œuvre
  • Ginzburg, orgueil et prétention au savoir
  • Deleuze, les intellectuels et le savoir de réserve
  • Didi-Huberman, le témoin et le figurant


 

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Permettre aux étudiant·es, au départ d'un thème sur lequel on pourra travailler collectivement, de se familiariser avec un problème central de la théorie critique et de ses héritages.

Le séminaire intégrera un volet épistémologique et réflexif. Les étudiant·es seront invité·es à se situer par rapport au thème et à interroger leur propre rapport à l'érudition et aux pratiques de savoir. En s'appuyant par ex. sur le travail collaboratif et sur les ressources numériques collectives, on cherchera à rejouer autrement notre rapport au savoir.

Savoirs et compétences prérequis

xxxxx

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Leçons magistrales suivies de discussion, séances de travail collectif, classe inversée.

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Une bibliographie détaillée sera distribuée à l'occasion de chaque leçon. 

Modalités d'évaluation et critères

Travail écrit discuté lors d'un entretien oral : les modalités du travail seront présentées au premier cours.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Le séminaire, qui accueillera plusieurs invité-e-s, aura lieu au deuxième quadrimestre, le vendredi de 14h à 17h. Certaines séances pourront être regroupées en journées de recherche, selon un calendrier discuté avec les étudiants.

 

Espace de réunion du département de philosophie (A1/couloir du département de philosophie/3e étage). 

 






 

Contacts

Maud.Hagelstein@uliege.be 
Gregory.Cormann@uliege.be 

Association d'un ou plusieurs MOOCs