2022-2023 / HULG9708-1

Approche territoriale de la santé

Durée

36h Th, 15h Pr

Nombre de crédits

 Master de spécialisation en gestion intégrée des risques sanitaires4 crédits 

Enseignant

Nicolas Antoine-Moussiaux, Aminata Niang Diene , Gérard Salem

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Ce module développe différentes facettes de l'abord de la santé par le prisme de l'aménagement du territoire. Il aborde ainsi les bases de l'épidémiologie spatiale, de la géographie de la santé, de la cartographie et des systèmes d'information géographique, conjointement à des enjeux de géographie humaine et d'aménagement du territoire. Le module inclut des analyses de cas en lien avec les activités des enseignant·es et des partenaires du master. Le module est joint à des ateliers pratiques de cartographie à l'aide de système d'information géographique (logiciel libre QGis).

Le module aborde successivement les points suivants :

1. La démarche géographique

Une première journée introductive discutera de l'évolution récente de l'épidémiologie spatiale et la géographie de la santé et de l'apport de ces disciplines dans la gestion des risques sanitaires. Nous discuterons de l'approche et de la démarche géographique à travers les notions d'espace géographique, de disparités socio-spatiales, des effets de lieu et des constructions socio-spatiales de la santé.

2. Santé urbaine

L'urbanisation croissante et rapide observée dans la plupart des régions du monde modifie profondément les relations que l'homme entretient avec son environnement et avec le monde animal. Cette partie analysera plus en détails la santé urbaine, ses spécificités et son évolution.

3. Gouvernance territoriale

Ce module abordera les questions territoriales des politiques de santé publique à travers un cas d'étude (le Sénégal) et un jeu de co-construction. Sur base d'informations délivrées, les apprenant·es seront amené·es à discuter de l'aménagement d'un territoire particulier dans le but d'y favoriser la santé des habitants. Cette activité sera alors le support de discussions sur la gouvernance territoriale et la dimension nécessairement intersectorielle de celle-ci.

4. Les données spatiales en santé

Une discussion autour des sources de données spatiales, de la collecte et de la gestion de données de santé géolocalisées sera menée et un « mapathon» (cartographie humanitaire) sera organisé afin d'initier les étudiants aux données de crowdsourcing et leur utilité en situation de crise.

5. Cartographie

Cette partie présentera les bases de la cartographie thématique. En tant que lecteur et utilisateur d'une carte, l'étudiant apprendra à porter un regard critique sur sa conception (choix des phénomènes représentés, choix des variables visuelles, mise en page...). En tant que créateur, il apprendra à choisir les techniques cartographiques appropriées (choix des phénomènes représentés, des variables visuelles, et des codes de symbologie).

6. Systèmes d'Information Géographique

Cette partie présentera les Systèmes d'Information Géographique (SIG) et une vue d'ensemble des possibilités qu'offre un SIG en termes d'acquisition, de stockage et d'analyse de données spatiales, notamment à travers de nombreux exemples de projets en santé.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

A l'issue de ce module, l'apprenant·e est capable de :

Connaître - Comprendre - Appliquer

  • exposer les principes de base de l'épidémiologie spatiale
  • exposer les enjeux liés à la collecte de données spatialisées (qualité, échantillonnage, représentativité, anonymisation)
  • mobiliser à bon escient le vocabulaire des systèmes d'information géographique (SIG)
  • présenter une vue d'ensemble des possibilités qu'offre un SIG dans le domaine de la santé
  • produire une représentation spatiale simple d'un fait de santé à l'aide d'outils de SIG
Analyser - Synthétiser - Évaluer

  • analyser de manière critique les paysages urbains et ruraux dans une optique de gestion des risques sanitaires
  • évaluer l'utilité des données et outils cartographiques face à une question de santé
  • porter un regard critique sur la conception d'une carte, notamment dans le choix des indicateurs représentés et des techniques cartographiques
  • émettre des hypothèses sur les facteurs explicatifs de la variation spatiale d'un fait de santé
  • évaluer l'impact sanitaire d'une politique ou d'un contexte socio-économique sur un territoire et sa population
  • défendre la nécessité d'une réflexion intersectorielle pour proposer un aménagement durable d'un territoire
  • co-construire une représentation partagée des enjeux sanitaires de l'aménagement d'un territoire par l'usage d'une schématisation collective de ce territoire

Savoirs et compétences prérequis

Prérequis généraux définis pour le master de spécialisation en gestion intégrée des risques sanitaires.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Le module consistera en 36 heures de théorie composées de séminaires, cours ex-cathedra interactifs et discussions de groupe, dont 3h de jeu coopératif et 3h de mapathon, ainsi que 15h de travaux pratiques sur ordinateur (logiciel QGis).

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Combinaison d'activités d'apprentissage en présentiel et en distanciel


Explications complémentaires:

L'enseignement est organisé majoritairement en présentiel. L'une ou l'autre séance pourra être donnée à distance (vidéoconférence) par des invités extérieurs.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les lectures et supports de cours seront partagés avec les étudiants au rythme des séances de cours.

Modalités d'évaluation et critères

Travail à rendre - rapport

Autre : Défense orale d'un travail personnel


Explications complémentaires:

L'évaluation du module s'effectue sur base d'un travail par binôme à défendre oralement devant un jury et mobilisant les approches, outils et méthodes abordés dans le module.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Certaines journées de cours seront organisées à l'Université de Namur. Les étudiants doivent disposer d'un ordinateur pour les travaux pratiques.

Contacts

Catherine Linard  - catherine.linard@unamur.be

Association d'un ou plusieurs MOOCs