2021-2022 / VETE2059-1

Epidémiologie vétérinaire, analyse de risques, biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Durée

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques : 14h Th, 4h TD
Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires : 2h Th, 30h TD

Nombre de crédits

 Bachelier en médecine vétérinaire3 crédits 

Enseignant

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques : Claude Saegerman
Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires : Claude Saegerman

Coordinateur(s)

Claude Saegerman

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

L'épidémiologie est la science qui étudie la distribution des maladies et des indicateurs de santé dans les populations ainsi que les influences qui déterminent cette distribution.
L'analyse de risque est une manière d'organiser les informations disponibles sur un événement potentiel donné, de les traduire en probabilités en tenant compte d'hypothèses, de la variabilité et de l'incertitude, et d'en déduire logiquement des décisions.
Ces deux disciplines sont intimement liées en sciences vétérinaires. Elles se distinguent essentiellement, pour la première, par l'aspect populationnel et, pour la seconde, par l'aspect interdisciplinaire. Leur importance pour les médecins vétérinaires est grande comme en témoigne leur utilisation dans le Code sanitaire pour les animaux terrestres et le Code sanitaire pour les animaux aquatiques de l'Organisation mondiale de la Santé animale (Office international des Epizooties).
Les chapitres du cours sont les suivants :

  • Chapitre 1. Notions de base en épidémiologie
  • Chapitre 2. Le dépistage des maladies infectieuses animales
  • Chapitre 3. Les types d'enquêtes en épidémiologie vétérinaire
  • Chapitre 4. Habitat et transmission des agents pathogènes
  • Chapitre 5. La relation de cause à effet
  • Chapitre 6. Les techniques d'échantillonnage
  • Chapitre 7. Les erreurs aléatoires et les biais
  • Chapitre 8. L'épidémiosurveillance et l'épidémiovigilance
  • Chapitre 9. Les armes disponibles y inclus la biosécurité
  • Chapitre 10. Conception, organisation de la lutte collective
  • Chapitre 11. Notions de base en analyse de risque

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Il y a un intérêt croissant pour la prévention et le contrôle de nouvelles introductions d'agents pathogènes et de maladies dans les troupeaux d'animaux. La prévention de l'occurrence de telles maladies exige des niveaux de biosécurité plus élevés et nécessite une adaptation de la formation universitaire des vétérinaires. La définition internationale de la biosécurité dans le domaine de la santé des animaux est très large (Saegerman et al., 2012) : « La biosécurité est l'exécution des mesures qui réduisent le risque d'introduction (bioexclusion), la diffusion des agents pathogènes dans (biocompartimentation) et en-dehors (bioconfinement) des exploitations, qui préviennent le risque de contamination de l'homme (bioprevention) et qui réduisent le risque de contamination et de persitence dans l'environement (biocontamination). Elle exige l'adoption d'un ensemble d'attitudes et comportements par des personnes en vue de réduire le risque dans toutes les activités impliquant des animaux domestiques, des oiseaux exotiques et sauvages maintenus en captivité et leurs produits ».
Les principes fondamentaux de la biosécurité sont les suivants : (i) la biosécurité vise à réduire le risque d'introduction et de propagation de l'infection ; (ii) les actions des personnes sont fondamentales dans l'application de la biosécurité et (iii) la biosécurité se compose de trois étapes principales (isolement, nettoyage et désinfection) ; l'isolement étant l'action la plus efficace et la désinfection la moins l'efficace. L'information, la prise de conscience et la formation devraient commencer dans chaque université impliquée dans la formation des vétérinaires.
Par ailleurs, un Code de Bonne Pratique Vétérinaire a été rédigé par la Fédération des vétérinaires de l'Europe. C'est un standard spécifiant les principes relatifs à l'éthique et à la déontologie vétérinaires européennes ainsi que les exigences relatives au management de la qualité dans une structure vétérinaire. En tant que conseiller, tout vétérinaire devrait également être informé du contenu du Guide OIE-FAO des bonnes pratiques d'élevage visant à maîtriser les dangers qui peuvent menacer la santé animale et la sécurité sanitaire des aliments au niveau des exploitations. Ces informations doivent être portées à la connaissance de chaque étudiant vétérinaire.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

L'épidémiologie vétérinaire et l'analyse de risques constituent des outils précieux de tout vétérinaire impliqué dans le contrôle, la prévention et la gestion sanitaire des élevages. Les notions de base enseignées dans ce cours permettent à l'étudiant de comprendre, les différentes facettes de l'épidémiologie vétérinaire et l'analyse de risques et surtout les démarches propres à ces deux disciplines.

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Au terme de la formation, l'apprenant sera capable de :
· Comprendre des matériels didactiques, mis à disposition, en anglais
· Connaître les enjeux de la biosécurité et des codes de bonnes pratiques vétérinaires et d'élevage
· Connaître et pouvoir appliquer avec discernement les pratiques de biosécurité facultaire
· Connaître, comprendre et pouvoir appliquer les principales mesures qui doivent être prises pour minimiser le risque d'introduction d'agents pathogènes dans des unités de production individuelles (bioexclusion) et le risque de sa transmission dans (biocompartimentation) ou à l'extérieur (bioconfinement) et de sa propagation ultérieure par le biais de la filière alimentaire sans oublier les aspects zoonotiques
· Connaître et pouvoir faire appliquer des bonnes pratiques visant à réduire au minimum les risques pour la santé animale et la sécurité sanitaire des aliments pouvant survenir au niveau des exploitations
· Expliquer la procédure d'alerte des Autorités en cas de détection d'une maladie à déclaration obligatoire
· Améliorer son aptitude à fournir des prestations conformes aux attentes des clients (éleveurs, Autorités compétentes)
· Connaître les moyens de pouvoir démontrer son aptitude à fournir régulièrement des prestations conformes aux exigences des clients et aux exigences réglementaires applicables
· Connaître le rôle jouer par le vétérinaire en matière de respect de l'environnement (utilisation prudente des produits vétérinaires, recyclage des consommables)
L'étudiant sera en outre sensibilisé à l'importance de la biosécurité dans la pratique de la médecine vétérinaire, et au rôle majeur que le vétérinaire doit jouer sur la scène de la santé publique.

Savoirs et compétences prérequis

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

Les co-requis sont les cours d'infectiologie dispensés par d'autres collègues.

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Formation générale en médecine vétérinaire (début de baccalauréat).
La compréhension à la lecture de la langue anglaise dans la littérature scientifique ayant trait à la médecine vétérinaire.
 

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

  • Les cours interactifs sont largement illustrés par une présentation assistée par ordinateur.
  • Des interactions entre l'enseignant et les étudiants ont lieu durant le cours.
  • L'enseignant est à la disposition des étudiants pour répondre aux questions en fin de cours.
  • 4 heures de travaux dirigés (présence obligatoire).

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Le cours est constitué d'une partie introduction théorique (2h) et d'une partie pratique (e-learning) (30h).
La partie pratique est basé sur un travail personnel de l'étudiant via une plateforme télématique (E-campus) qui consiste à prendre connaissance successivement de chaque chapitre du cours.
 

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

Présentiel.

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

 · Cours théorique en français (2 heure) en amphithéâtre : présentation des intervenants, de l'ensemble du cours et différentes parties, des enjeux et du contexte mondial, des objectifs pédagogiques à atteindre et des modes de fonctionnement.
· Cours pratique (30 heures) : il est basé sur un travail personnel de l'étudiant via une plateforme télématique (E-campus) qui consiste à prendre connaissance successivement de chaque chapitre du cours. Chaque chapitre comporte un support de cours écrit (manuel facultaire de biosecurité ou codes de bonnes pratiques vétérinaires ou d'élevage) et d'un support télématique illustratif (film didactique ou présentation Power Point illustrant les points principaux à retenir). Après l'étude de chaque chapitre, l'étudiant doit répondre à un questionnaire en ligne en vue de tester ses connaissances (maximum 5 questions).
La plateforme thématique et le site facutlaire de biosécurité est le fruit de la collaboration entre la cellule facultaire de biosécurité et l'Atelier Multimédia de la Faculté de Médecine Vétérinaire de l'Université de Liège. La liste des contributeurs est reprise à l'adresse suivnate : http://www.fmv-biosecurite.ulg.ac.be/index.php
Les chapitres sont les suivants :
o Chapitre 1. Procédures et règles générale de biosécurité
o Chapitre 2. Biosécurité appliquée à la salle d'autopsie
o Chapitre 3. Biosécurité appliquée à la salle d'anatomie
o Chapitre 4. Biosécurité appliquée aux équidés
o Chapitre 5. Biosécurité appliquée aux ruminants
o Chapitre 6. Biosécurité appliquée aux porcs
o Chapitre 7. Biosécurité appliquée aux animaux de compagnie 
o Chapitre 8. Biosécurité appliquée aux volailles, rongeurs et nouveaux animaux de compagnie
o Chapitre 9. Biosécurité appliquée aux abattoirs, ateliers de découpe et autres industries agro-alimentaires
o Chapitre 10. Biosécurité dans les laboratoires de diagnostic vétérinaire
o Chapitre 11. Biosécurité en imagerie médicale
o Chapitre 12. Code de bonnes pratiques vétérinaires
o Chapitre 13. Code de bonnes pratiques d'élevages 
 
  Une partie des matériels didactiques mis à disposition des apprenants sera en anglais en vue stimuler l'apprentissage de la langue. 
Une personne ressource par chapitre sera également identifiée pour répondre aux questions des étudiants en ce qui concerne les aspects matières liés à la biosécurité et les codes de bonnes pratiques vétérinaires et d'élevage.
  

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

  • Notes mises en ligne (eCampus).
  • Ouvrages de référence (livre ou livrets) :
International Epidemiological Association. A dictionary of epidemiology. Oxford University Press, Sixth Edition, Porta et al. (Editors), 2014, pp. 343.
Epidémiologie appliquée à la lutte collective contre les maladies animales transmissibles majeures (4ème édition), par B. Toma, B. Dufour, J.J. Bénet, J. Rivière, A. Shaw et F. MoutouAEEMA, Paris, 2018.
Terminologie en matière d'analyse des dangers et des risques selon le Codex alimentarius, brochure éditée par l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire, Bruxelles, Belgique, 2005 (gratuit)
Application de l'évaluation des risques dans la chaîne alimentaire, brochure éditée par l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire, Bruxelles, Belgique, 2007 (gratuit)
Applications de l'évaluation des risques microbiologiques dans la chaîne alimentaire, brochure éditée par l'Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire, Bruxelles, Belgique, 2011 (gratuit)

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Documents disponibles sur :
. la plateforme e-Campus de l'Université de Liège
. le site facultaire de biosécurité
· Supports des cours théoriques (présentations Power-Point), disponibles sur eCampus
 

Modalités d'évaluation et critères

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

Toutes sessions confondues :

- En présentiel

évaluation écrite ( QCM, questions ouvertes )

- En distanciel

évaluation écrite ( QCM, questions ouvertes )

- Si évaluation en "hybride"

préférence en distanciel


Explications complémentaires:

Examen d'Epidémiologie vétérinaire, analyse de risques, biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires :
- la partie épidémiologie vétérinaire et analyse de risque compte pour 2/3 des points de la note finale du cours
- cet examen écrit comporte des questions et des sous-questions relatives au cours dispensé (le nombre de point par question est spécifié).
- L'étudiant sera en possession d'une calculatrice scientifique.
- Toutefois, toute note d'insuffisance dans une des deux parties de l'unité d'enseignement entraîne automatiquement une note finale d'insuffisance sans que cette note d'insuffisance ne puisse être supérieure à la moyenne pondérée des deux parties.

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Toutes sessions confondues :

- En présentiel

évaluation écrite ( QCM )

- En distanciel

évaluation écrite ( QCM )

- Si évaluation en "hybride"

préférence en distanciel


Explications complémentaires:

Examen d'Epidémiologie vétérinaire, analyse de risques, biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires :
- La partie biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires : questions à réponses ouvertes courtes (QROC) comptant pour 1/3 de la note finale du cours et comportant des questions relatives au cours dispensé avec 80% de questions en français (connaissance des matières) et 20% de questions en anglais (compréhension de l'anglais et connaissance des matières).
- Toutefois, toute note d'insuffisance dans une des deux parties de l'unité d'enseignement entraîne automatiquement une note finale d'insuffisance sans que cette note d'insuffisance ne puisse être supérieure à la moyenne pondérée des deux parties.


   

Stage(s)

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Non applicable

Remarques organisationnelles

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

Non applicable

Contacts

Epidémiologie vétérinaire et analyse de risques

Prof. C. Saegerman : claude.saegerman@uliege.be
Secrétariat : ' 04/366-42-63

Biosécurité et bonnes pratiques vétérinaires

C. Saegerman, Professeur : claude.saegerman@uliege.be
Secrétariat : 04/366-42-63