2021-2022 / SOCI0023-1

Sociologie de l'éducation

Durée

45h Th

Nombre de crédits

 Master en sociologie, à finalité spécialisée en Immigration Studies (Liège - Barcelone : double diplomation)6 crédits 
 Master en anthropologie, à finalité5 crédits 
 Master en sociologie, à finalité6 crédits 
 Master en sociologie et anthropologie6 crédits 
 Cours supplémentaires destinés aux étudiants d'échange - Erasmus (Faculté des Sciences sociales)6 crédits 
 Master en langues et lettres françaises et romanes, orientation français langue étrangère, à finalité5 crédits 

Enseignant

Jean-François Guillaume

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Les étudiants seront invités à mettre en oeuvre une approche critique et un dispositif d'investigation d'une pratique sociale jugée problématique dans le cadre des relations éducatives. Il s'agira, au cours de cette année académique 2020-2021, de se pencher sur la place de l'étude du fait colonial dans les programmes de l'enseignement secondaire (histoire ; sciences sociales) et les modalités de son traitement pédagogique.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

La formation dispensée dans le cadre du cours de Sociologie de l'éducation vise à développer chez les étudiants en sociologie les compétences suivantes : 1°) la capacité à déconstruire des propositions de sens commun se présentant sous la forme d'évidences, de prénotions, de convictions, etc. ; 2°) la capacité à formuler un problème social en une problématique sociologique ; 3°) la capacité à déceler dans les pratiques habituelles ou routinières, dans les objets, dans les modalités d'organisation spatiale et temporelle de la relation pédagogique, la trace de schèmes ou de modèles socialement situés, à identifier les fondements de ces schèmes et les enjeux sociétaux auxquels ils répondent ; 4°) la capacité à organiser un travail de recherche documentaire et bibliographique sur la thématique retenue ; 5°) la capacité à lire, synthétiser et extraire d'un article ou d'un ouvrage théorique les éléments utiles pour l'analyse des faits observés ; 6°) la capacité à rédiger un rapport écrit d'analyse d'un problème éducatif, composé des éléments repris ci-dessus (faits observés ; déconstruction des évidences ; formulation d'une problématique sociologique ; mise en évidence des éléments structurels de la relation éducative) ; 7°) la capacité à confronter son analyse personnelle aux analyses réalisées par d'autres étudiants pour compléter, affiner ou corriger le travail réalisé ; 8°) la capacité à argumenter les orientations théoriques retenues, les constats ou le diagnostic posés.

Savoirs et compétences prérequis

Maîtrise de la langue française.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

L'apprentissage est introduit par l'analyse de débats relatifs à l'enseignement de la période coloniale (lectures ; conférences) et il se poursuit par la collecte de données auprès d'enseignants du secondaire (histoire ; sciences sociales).

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Rencontre et interviews d'enseignants. Recherche bibliographique ; investigations sur le terrain ; analyse des données collectées.
Participation aux séances de cours obligatoires, compte tenu de la nature des travaux mis en oeuvre (pas plus de 2 absences au total).

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les étudiants sont invités à procéder à des recherches bibliographiques.

Modalités d'évaluation et critères

Toutes sessions confondues :

- En présentiel

évaluation orale

- En distanciel

évaluation orale ET travail à rendre

- Si évaluation en "hybride"

préférence en distanciel


Explications complémentaires:

Un travail personnel d'analyse du problème présenté lors de la première séance du cours de Sociologie de l'éducation. Ce travail personnel suppose une démarche de collecte de données (observations ; questionnaires ; entretiens) et de rédaction d'un compte rendu écrit de cette démarche. Le rapport individuel d'analyse des données collectées consistera en un document n'excédant pas 20 pages, interligne 1.5, caractère 11).
La qualité des apports sociologiques sera évaluée en tenant compte des critères suivants (par ordre décroissant d'importance) : l'exactitude et la précision du contenu sociologique (les notions utilisées seront correctement appréhendées et définies) ; l'intégration des différentes notions utilisées dans une analyse globale (l'évaluation sera plus favorable si l'étudiant a procédé à une articulation des différentes notions, plutôt qu'à une succession de constats sans lien apparent) ; la finesse et l'originalité de l'analyse présentée.

Stage(s)

Aucun stage n'est prévu.

Remarques organisationnelles

Participation requise aux différentes séances de travail.

Contacts

Enseignants : J.-F. GUILLAUME, Tél. : 04/366 35 03 - Fax : 04/366 47 51 Bureau 1.90 (Bât. B31, Sart Tilman) E-Mail : jean-francois.guillaume@uliege.be