2021-2022 / PHIL0182-3

Philosophie politique et sociale, Séminaire de philosophie politique et sociale

Durée

45h SEM

Nombre de crédits

 Master de spécialisation en philosophie et théorie politiques5 crédits 

Enseignant

Florence Caeymaex, Edouard Delruelle

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Politiques des subalternes
Se´minaire de Philosophie politique et sociale 2021-2022
Forge´ par Antonio Gramsci, re´e´labore´ par l'historiographie marxiste (E. Hobsbawm, E.P. Thompson) et indienne (Subaltern Studies) le concept de « subalternes » a e´te´ depuis constamment mobilise´ par les courants les plus divers des sciences historiques et sociales et de la philosophie politique, pour de´signer aujourd'hui a` la fois des cate´gories sociologiques (ple`be antique, serfs me´die´vaux, prole´taires, paysans, femmes migrantes, peuples colonise´s) des mouvements sociaux (type Occupy Wall Street ou Gilets Jaunes, etc.) ou des modes d'expression politiques (« discours cache´ », « arts de la re´sistance », « savoirs situe´s », etc.). Dans tous les cas, il s'agit de de´crire une situation de subordination culturelle et psychologique irre´ductible a` une simple exploitation socio-e´conomique.
Le se´minaire s'attachera a` clarifier ces usages en retournant d'abord a` leur source conceptuelle : la pense´e de Gramsci, ou` « subalterne » est indissociable de tout un re´seau conceptuel original mais malgre´ tout profonde´ment ancre´ dans le marxisme. Chez Gramsci, en effet :




  • la subalternite´ n'est pas une condition en soi, mais le re´sultat d'un conflit, d'un antagonisme dont il s'agit d'analyser chaque configuration historique singulie`re. En d'autres termes, la subalternite´ de´crit toujours une dynamique relationnelle entre dominants et domine´s, (ce que Gramsci appelle une « he´ge´monie »), ou` ces derniers ne sont jamais « passifs » ;
  • la subalternite´ ne se joue pas seulement dans la dimension culturelle (le cliche´ de Gramsci « the´oricien des superstructures »), mais dans l'unite´ dialectique des dimensions e´conomique, politique et culturelle (ce qu'il appelle un « bloc historique ») ;
  • la subalternite´ n'appelle pas une politique diffuse, fragmente´e ou disperse´e mais l'e´laboration d'une contre-he´ge´monie capable de souder spontane´ite´´ et direction consciente dans les luttes qui, dixit Gramsci, sont des luttes « d'hommes re´els, forme´s dans des rapports historiques de´termine´s, avec des sentiments, des fac¸ons de voir, des fragments de conceptions du monde de´termine´s ».
Muni de ces trois balises, le se´minaire e´prouvera la fe´condite´ du concept de subalternite´ dans divers champs d'analyse: le fe´minisme des savoirs situe´s, « l'histoire d'en-bas », la pense´e de´coloniale, et d'autres encore.
Le se´minaire se tient tous les jeudis du premier quadrimestre (septembre- de´cembre), de 16h a` 19h dans l'espace de re´union au 3e e´tage du De´partement de philosophie ULie`ge, ou a` distance selon les circonstances sanitaires.

Adresse : Place du 20 Aou^t, 7 (A1), 4000 Lie`ge (centre-ville).
Pour autant que cela soit possible, les séances seront également retransmises par visioconférence.
Calendrier:




  • 23/09 Édouard Delruelle (ULiège - MAP)
  • 30/09 Édouard Delruelle (ULiège - MAP)
  • 07/10 Thomas Brisson (Université Paris 8 - Département de Science Politique)
  • 14/10 Florence Caeymaex (FNRS - ULiège - MAP)
  • 21/10 Dimitri Laboury (FNRS - ULiège - Archéologie de l'Égypte pharaonique)
  • 04/11  Marie Kill (FNRS (ULiège - MAP)    
  • 18/11 Oriane Petteni
  • 25/11 Etienne Balibar (Université Paris-Nanterre - Columbia University
  • 02/12 : Matthieu Renault (Université Paris-8 - Département de philosophie)
  • 09/12 Marc Maesschalck (UCLouvain - Pôle Théorie du droit)
  • 16/12 Séance finale (étudiant.e.s)
 
 
 
 

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Acquisitions de contenus approfondis, conceptualisation et problématisation sur une question centrale de la philosophie théorique et pratique contemporaine.

Savoirs et compétences prérequis

Formation de premier cycle en philosophie et/ou en sciences humaines, sociales et juridiques.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Assistance active aux séances du séminaire.

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Combinaison d'activités d'apprentissage en présentiel et en distanciel


Explications complémentaires:

 
23.09 Édouard Delruelle (ULiège - MAP)
30.09 Édouard Delruelle (ULiège - MAP)
07.10 : Thomas Brisson (Université Paris 8 - Département de Science Politique)
14.10 : Florence Caeymaex (FNRS - ULiège - MAP)
21.10 Dimitri Laboury (FNRS - ULiège - Archéologie de l'Égypte pharaonique)
04.11  Marie Kill (FNRS (ULiège - MAP)    
18.11 Oriane Petteni
25.11 Etienne Balibar (Université Paris-Nanterre - Columbia University
02.12 : Matthieu Renault (Université Paris-8 - Département de philosophie)
09.12 Marc Maesschalck (UCLouvain - Pôle Théorie du droit
16.12 Séance finale (étudiant.e.s)

 
 
 
 

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Lectures obligatoires éventuelles : une bibliographie sera communiquée aux étudiants en cours de route

Modalités d'évaluation et critères

1. Lors de chaque séance, un étudiant-rapporteur est désigné, qui présente en début de séance suivante un bref aperçu de la séance précédente et adresse une question élaborée à laquelle les professeurs titulaires répondent. Les autres étudiants sont invités à participer à la discussion. temps maximal pour le rapport et la question : maximum 5 min.
Il est demandé aux étudiants de fournir aux titulaires le support écrit de leur présentation et de la question. Les étudiants qui n'auraient pu faire l'exercice oral faute de place doivent rendre eux aussi le support écrit (bref résumé et question correspondant à l'exercice oral de 5 minutes).
2. Séance conclusive et d'échange avec les étudiants. Pour la dernière séance, il sera demandé aux étudiants de formuler une question élaborée portant, soit sur l'ensemble du cours (question transversale), soit sur l'un des exposés dont ils n'ont pas eu la charge en tant que rapporteur. Elle servira de base aux échanges conclusifs.
Ici également il est demandé aux étudiants de fournir aux titulaires le support écrit de leur présentation/question.
3. Séance d'examen : Un exposé oral format "communication scientifique" brèves sur un sujet en lien avec le séminaire, qui prendront appui sur des questions directrices fournies par les professeurs titulaires. Le choix du corpus et du sujet précis sera préalablement validé par les enseignants. Des consignes précises seront communiquées en temps utiles.
Les trois exercices sont obligatoires et entrent ligne de compte dans le résultat final. 50% pour les exercices 1 & 2, 50% pour l'exercice 3
Les consignes précises pour la rédaction des supports écrits (1&2) seront fournis prochainement.
 
 
 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Contacts

e.delruelle@uliege.be
f.caeymaex@uliege.be
www.philopol.ulg.ac.be