2021-2022 / PHIL0039-1

Introduction à la logique et à l'argumentation

Durée

30h Th

Nombre de crédits

 Bachelier en information et communication5 crédits 
 Bachelier en langues et lettres modernes, orientation germaniques5 crédits 
 Bachelier en langues et lettres modernes, orientation générale5 crédits 
 Bachelier en langues et lettres françaises et romanes, orientation générale5 crédits 
 Bachelier en traduction et interprétation5 crédits 
 Certificat en didactique du cours de philosophie et de citoyenneté5 crédits 
 Certificat en didactique du cours de philosophie et de citoyenneté (Arlon)5 crédits 

Enseignant

Bruno Leclercq

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Le cours sera centré autour de la problématique du raisonnement en général. Il s'agira de définir des critères permettant de distinguer les raisonnements corrects et incorrects, ainsi que d'identifier une série d'erreurs de raisonnement typiques. Mais il conviendra aussi de s'interroger sur d'éventuelles spécificités de l'argumentation quotidienne, qui la distinguent d'autres sortes de raisonnement, comme par exemple la démonstration mathématique.

Le cours comportera trois parties, qui traiteront successivement de déduction, d'argumentation et d'usages légitimes ou illégitimes de certains schèmes d'inférence. Dans un premier temps, il s'agira d'esquisser un idéal de rationalité parfaitement rigoureuse, celui de la logique déductive formelle, et d'évaluer jusqu'à quel point il est possible d'y conformer nos raisonnements quotidiens. Ensuite, il importera de montrer les limites de la logique déductive formelle et de préciser en quoi cet idéal ne peut rendre compte d'une série de caractères propres à l'argumentation quotidienne; c'est pourquoi, à la logique en son sens le plus strict, s'ajouteront des éléments de dialectique (art de mener un dialogue critique) et de rhétorique (art de convaincre un auditoire). Enfin, dans cette nouvelle perspective, il s'agira de se pencher sur certains schèmes d'inférence fréquents et sur leurs usages légitimes ou sophistiques.
 

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Maîtrise de certaines notions théoriques fondamentales de logique et de théorie de l'argumentation (idée de logique déductive formelle ; rapports validité-vérité ; notions de vérifonctionnalité, de tautologie, de contradiction ; enjeux et difficultés de la formalisation logique ; opposition faculté de juger / machine à juger ; idée d'une logique informelle ; indices de vraisemblance, garantie, réserves ; notions d'auditoire et d'auditoire universel ; vérité et acceptabilité ; poids des mots ; maximes conversationnelles ; charge de la preuve et présomptions ; schèmes d'inférence et questions critiques cernant les limites de leur validité); 
Capacité d'identifier la structure logique d'un raisonnement ou d'une argumentation simple ;
Capacité d'identifier le schéma d'inférence à l'oeuvre dans un raisonnement ou une argumentation simple et d'évaluer la correction de son usage au moyen de questions critiques adéquates ;
Capacité de produire des raisonnements simples respectant (ou au contraire violant) certaines formes logiques, certains principes dialectiques ou encore certains procédés rhétoriques.

Savoirs et compétences prérequis

Formation de l'enseignement secondaire.
Maîtrise correcte de la langue française.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

La présentation des éléments théoriques du cours repose dans des exposés oraux appuyés de diapositives Powerpoint et s'appuie sur un ouvrage de référence, ainsi que sur un site internet d'enseignement à distance.
Pour chaque partie de la matière, des exercices d'application des connaissances sont proposés dans l'ouvrage et sur le site. Des séances de répétition et d'exercices avec la présence d'un étudiant-moniteur sont organisées en cours d'année (horaire à convenir).

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Cours donné exclusivement en présentiel


Explications complémentaires:

Durée du cours oral : 30h Lieu d'enseignement et horaire : salle Grand Physique (place du XX août, 7, 1er étage du bâtiment dit "Aile des Jesuites"), les mercredis du premier quadrimestre de 16h à 18h à partir du 15 septembre 2021.
 
 
 
 

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Ouvrage de référence : BOUQUIAUX L. et LECLERCQ B., Logique formelle et argumentation, Bruxelles, De Boeck, 3ème édition, 2017 (l'édition 2015 reste toutefois valable).
Bibliographie : Sur la logique déductive formelle : ARISTOTE, Organon, livre II : les premiers Analytiques, traduction Tricot, Paris, Vrin, 1936. COPI I. M., Introduction to logic, 8ème edition, New York, Prentice-Hall, 1998. GOCHET P. et GRIBOMONT P., Logique I, méthodes pour l'informatique fondamentale, Paris, Hermes, 1990. LEROUX J., Introduction à la logique, Diderot Editeurs, 1998. LUCAS T. et al., Initiation à la logique formelle, Bruxelles, De Boeck, 2007. QUINE W. V. O., Méthodes de logique, Paris, Armand Colin, 1984. VERNANT D., Introduction à la logique standard, Paris, Flammarion, 2001.
Sur la théorie de l'argumentation : HUBIEN H. ed., Le raisonnement juridique, Bruxelles, Bruylant, 1971. KALINOWSKI G., Introduction à la logique juridique, Paris, LGDJ, 1965. PERELMAN C. et OLBRECHTS-TYTECA L., Rhétorique et philosophie : pour une théorie de l'argumentation en philosophie, Paris, PUF, 1952. PERELMAN C. et OLBRECHTS-TYTECA L., La nouvelle rhétorique. Traité de l'argumentation, Bruxelles, Editions de l'Université de Bruxelles, 1992. PERELMAN C., Justice et raison, Bruxelles, Presses universitaires de Bruxelles, 1963. PERELMAN C. ed., Les antinomies en droit, Bruxelles, Bruylant, 1965. PERELMAN C. ed., Le problème des lacunes en droit , Bruxelles, Bruylant, 1968. PERELMAN C., Eléments d'une théorie de l'argumentation, Bruxelles, Presses universitaires de Bruxelles, 1968. PERELMAN C., Logique et argumentation, Bruxelles, Presses universitaires de Bruxelles, 1968. PERELMAN C., Le champ de l'argumentation, Bruxelles, Editions de l'Université de Bruxelles, 1970. PERELMAN C., La règle de droit, Bruxelles, Bruylant, 1971. PERELMAN C., Logique juridique, Paris, Dalloz, 1976. PERELMAN C., L'empire rhétorique : rhétorique et argumentation, Paris, Vrin, 1977. PERELMAN C. et FORIERS P., La preuve en droit, Bruxelles, Bruylant, 1981. PERELMAN C. et VANDER ELST R., Les notions à contenu variable en droit, Bruxelles, Bruylant, 1984. PERELMAN C., Le raisonnable et le déraisonnable en droit : au-delà du positivisme juridique, Paris, LGDJ, 1984. SCHMETZ R., L'argumentation selon Perelman. Pour une raison au coeur de la rhétorique, Presses Universitaires de Namur, 2000. TOULMIN S. E., Les usages de l'argumentation, Paris, PUF, 1993. VAN EEMEREN F. et GROOTENDORST R., La nouvelle dialectique, Paris, Kimé, 1996. VAN EEMEREN F. et al. ed., Fundamentals of argumentation theory, Mahwah (New Jersey), Lawrence Erlbaum Associates, 1996. VAN EEMEREN F. ed., Crucial concepts in argumentation theory, Amsterdam, Sic Sat, 2001. VANNIER G., Argumentation et droit, Paris, PUF, 2001.
Sur les schémas d'inférence et les sophismes : ARISTOTE, Organon, livre VI : les réfutations sophistiques, trad. Tricot, Paris, Vrin, 1939. ARNAULD A. et NICOLE P., La logique ou l'art de penser, Paris, Presses Universitaires de France, 1965. COPI I. M. et BURGESS-JACKSON K., Informal logic, 3ème édition, London, Prentice Hall, 1996, chapitre 3. FISCHER D. H., Historian's fallacies, Londres, Routledge & Kegan Paul, 1971. HAMBLIN C. L., Fallacies, Londres, Methuen & Co, 1970. HANSEN H. V. et PINTO R. C. ed., Fallacies, Classical and contemporary readings, Pennsylvania State University Press, 1995. MILL J. S., Système de logique déductive et inductive, Paris, Felix Alcan, 1896, livre V. WALTON D., Argumentation schemes for presumptive reasoning, London, Routledge, 1995. WALTON D., REED C. et MACAGNO F., Argumentation schemes, Cambridge, Cambridge University Press, 2008. WOODS J. et WALTON D.,Critique de l'argumentation, logique des sophismes ordinaires, Paris, Kimé, 1992.

Modalités d'évaluation et critères

Examen(s) en session

Toutes sessions confondues

- En présentiel

évaluation écrite


Explications complémentaires:

Examen écrit (Questions ouvertes et QCM) en janvier et en septembre. Les étudiants de première année disposent d'une possibilité de présenter également l'examen en juin.
Les date et heure d'examen sont communiquées aux étudiants en temps utile. Pour des raisons d'équité, tous les étudiants devront se conformer à ces contraintes; sous aucun prétexte (même médical), l'examen ne sera réorganisé à un autre moment de la session.
  Un travail facultatif, à déposer (uploader) au plus tard le jeudi 16 décembre 2021 sur la plateforme e-campus, dispensera les étudiant(e)s qui l'auront réussi de deux questions ouvertes de l'examen écrit valant au total pour 1/4 des points de la note finale.
Le travail consiste dans l'évaluation, sur une page (environ 3 à 4000 caractères), d'un raisonnement (postérieur au 1/7/2021 !) repéré dans les media (et qui doit être reproduit en annexe avec citation précise de la source) ; cette évaluation suppose une brève analyse théorique, un questionnement critique et une réplique argumentée. Comme pour la partie correspondante de l'examen écrit, les qualités formelles du travail (organisation générale du propos, clarté et précision de l'expression, correction de la langue) font intégralement partie des critères d'évaluation.
Le 16 décembre 2021 est la date-limite pour la remise du travail, laquelle peut bien sûr être anticipée. Aucun travail remis au-delà de cette date, peu importe le motif, ne pourra être pris en considération et donner droit à dispense d'une partie de l'examen.
Les résultats seront communiqués au plus tard le samedi 25 décembre 2021.
 
 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Reprise du cours le mercredi 15 septembre 2021 à 16h.
 

Contacts

Bruno LECLERCQ Département de Philosophie Place du XX août, 9 (2ème étage) B.Leclercq@uliege.be

Notes en ligne

Cours sur e-campus
Cours en ligne accessible à partir du lien "e-campus" de l'onglet "Cours" de MyULg.