2021-2022 / LROM0142-1

Questions de littérature espagnole du Moyen Âge

Durée

30h Th

Nombre de crédits

 Master en langues et lettres françaises et romanes, orientation générale, à finalité5 crédits 
 Master en langues et lettres françaises et romanes, orientation générale5 crédits 

Enseignant

Alvaro Ceballos Viro

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue espagnole

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Ce cours entend présenter un ensemble représentatif et cohérent de la littérature espagnole médiévale. Les premières séances en donneront un aperçu général: les différents genres cultivés, la métrique, la phonétique et l'orthographe du dialecte castillan médiéval, le contexte politique péninsulaire, etc. Ensuite nous nous attaquerons à un texte permettant non seulement d'illustrer les différents aspects de la pratique littéraire médiévale, mais aussi de découvrir la société médiévale castillane dans toutes ses facettes: l'ordre politique, social, religieux, sexuel, linguistique...  Il s'agit du Libro de buen amor de Juan Ruiz, archiprêtre de Hita, écrit entre 1330 et 1343.
Ce classique incontournable de la littérature médiévale européenne se présente, de prime abord, comme un manuel de séduction, mais il contient bon nombre de fables, d'épisodes allégoriques, de parodies d'inspiration goliardique, de poèmes pieux, de détournements du fin' amor, de descriptions du monde sur le mode de l'antiphrase, etc. Il renferme donc la plupart de pratiques littéraires de l'époque, ainsi qu'une théorie herméneutique d'une modernité stupéfiante.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

  • Une connaissance approfondie des genres littéraires au Moyen Âge dans la péninsule ibérique, ainsi que de leurs caractéristiques thématiques et formelles.
  • La compréhension de la complexité politique, géographique, dialectale et culturelle de la péninsule ibérique au Moyen Âge.
  • Une sensibilité philologique envers le statut d'un texte médiéval et ses problèmes de transmission.
  • La compétence en linguistique diachronique requise pour la lecture de textes médiévaux en dialecte castillan (à l'aide, bien entendu, d'éditions critiques et de dictionnaires).

Savoirs et compétences prérequis

Niveau B2 ou, de préférence, C1 d'espagnol - compréhension écrite et orale.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Explications ex cathedra, lecture commentée et discussions. Présentations orales des principaux textes critiques concernant le Libro de buen amor.

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Présentiel. Enseignement inversé.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les étudiants sont censés se procurer une édition critique espagnole du Libro de buen amor avant le début du quadrimestre.
Un portefeuille de bibliographie secondaire sera mis à disposition des étudiants avant le début du quadrimestre.

Modalités d'évaluation et critères

Examen(s) en session

Toutes sessions confondues

- En présentiel

évaluation écrite ( questions ouvertes )

- En distanciel

évaluation écrite ( questions ouvertes )


Explications complémentaires:

Examen écrit en espagnol. Le formulaire proposera des thèmes à développer ainsi que des fragments littéraires que les étudiants devront expliquer. (Typiquement, le formulaire contient 4 ou 5 questions parmi lesquelles les étudiants doivent choisir deux ou trois.)
La correction prendra en considération la précision terminologique, la clarté de rédaction, la qualité et la quantité des connaissances.
Les présentations orales réalisées pendant le quadrimestre pourront ajouter un ou deux points à la note de l'examen.
* * *
Si le contexte sanitaire devait empêcher l'organisation d'un examen écrit en présentiel, les étudiants devront rédiger à domicile un travail auto-réflexif en espagnol. Ce travail devra contenir (dans n'importe quel ordre) les éléments suivants :
- ce que le cours apporte comme connaissance spécifique de la langue espagnole ; - comment ce cours complète ou modifie les connaissances acquises durant le Bachelier en LLR ; - comment le contenu du cours a enrichi la sensibilité philologique des étudiants envers le statut d'un texte médiéval et ses problèmes de transmission ; - dans quels aspects le cours a contribué à développer la complexité politique, géographique, dialectale et culturelle de la péninsule ibérique au Moyen Âge ; - ce que le cours a apporté en tant que compétences et savoirs faire ; - ce que le cours n'a pas assez précisé, ce qui n'a pas été suffisamment claire ou ce que vous auriez souhaité voir aussi dans le cours.
Les critères de correction seront les suivants : - dégré de détail dans les réflexions (ex.: « j'ai beaucoup appris sur la métrique espagnole », peu détaillé ; « je ne comprends toujours pas comment la sinalefa intervient dans le décompte de syllabes », beaucoup mieux) ; - relation avec le parcours personnalisé de l'étudiant·e (ex.: « on n'a pas trop de cours de littérature espagnole à Liège », peu personnalisé ; « j'avais été confrontée aux pastourelles lors de la rédaction d'un travail pour Mme X », beaucoup mieux) ; - correction linguistique.

Stage(s)

///

Remarques organisationnelles

Ce cours se donne principalement en espagnol. On proposera éventuellement des explications en français, particulièrement pour ce qui est de la terminologie. Les exercices évaluatifs pourront être rédigés en français. Les traductions françaises des lectures obligatoires peuvent aider à la compréhension mais ne se substituent pas à la lecture de l'original castillan.

Contacts

Álvaro CEBALLOS VIRO Département de Langues et Littératures Romanes Place Cockerill, 3/5 - Bât. A2 4000 Liège - Belgique E-mail: a.ceballosviro@ulg.ac.be Tlf.: +32 (0) 4366 5389

Notes en ligne

Notes en ligne
Notes disponibles sur eCampus.