2021-2022 / GAST1009-1

Exercices dirigés de Gastro-entérologie, Partim III

Durée

150h Pr

Nombre de crédits

 Master de spécialisation en gastro-entérologie15 crédits 

Enseignant

Boris Bastens, Jacques Deflandre, Pierrette Gast, Jean-Philippe Loly, Edouard Louis, Maxime Poncin, Etienne Wain

Coordinateur(s)

Edouard Louis

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement durant l'année complète, avec partiel en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Voir GAST1009 A-a et GAST1009 B-a

La formation en gastroentérologie comprend les notions de prévention, diagnostic, traitement et suivi des maladies de l'appareil digestif. Cette prise en charge concerne à la fois les patients ambulatoires vus en consultation et les patients hospitalisés. Outre, les notions concernant la pathologie digestive, l'apprentissage comprendra également des notions d'oncologie, d'immunologie, de génétique, de virologie, de bactériologie, de parasitologie, d'épidémiologie, de psychologie, d'imagerie médicale, de médecine nucléaire. L'apprentissage portera aussi sur l'établissement d'une relation médecin-malade et sur la capacité à communiquer adéquatement avec les malades.
L'apprentissage de la gastroentérologie comprend aussi l'apprentissage d'actes techniques notamment endoscopiques. Parmi ceux-ci, certains font partie de la formation de base en gastroentérologie et d'autre d'une formation plus spécifique pour les futurs gastroentérologues désirant se surspécialiser dans un domaine particulier de la gastroentérologie. Les principaux domaines particuliers sont : l'oncologie digestive, l'endoscopie interventionnelle, l'hépatologie, les maladies inflammatoires intestinales, les troubles fonctionnels digestifs. Au cours des 4ème et 5ème années de formation, c'est principalement la formation de base qui est acquise. La 6ème année peut faire l'objet d'une surspécialisation.
Les techniques de base comprennent l'endoscopie haute diagnostique ; le traitement des hémorragies digestives hautes (y compris les ligatures prophylactiques de varices oesophagiennes) ; l'iléocoloscopie diagnostique ; le traitement des hémorragies digestives basses ; l'examen protcologique et le traitement non chirurgical des pathologies notamment hémorroïdaires, fissuraires et condylomateuses ; la videocapsule endoscopique.
La formation spécialisée en oncologie digestive comprend l'apprentissage des stratégies de diagnostic, traitement et suivi des patients atteints de cancers de la sphère digestive.
La formation spécialisée en endoscopie interventionnelle comprend l'apprentissage des techniques d'echo-endoscopie, de cholangiographie rétrograde, de mise en place de prothèses, d'entéroscopie à ballons, de résection muqueuse large, de dissection sous-muqueuse et l'initiation aux techniques du NOTES.
La formation spécialisée en hépatologie comprend l'apprentissage des stratégies avancées de diagnostic, traitement et suivi des maladies hépatiques, l'échographie abdominale supérieure (y compris le fibroscan), les techniques de biopsie hépatique.
La formation spécialisée en maladies inflammatoires intestinales comprend l'apprentissage des stratégies avancées de diagnostic, traitement et suivi des maladies inflammatoires intestinales, des notions de nutrition.
La formation spécialisée en troubles fonctionnels digestifs comprend l'apprentissage des stratégies avancées de diagnostic et traitement des troubles fonctionnels digestifs, la manométrie oesophagienne, la Ph-impédancemétrie, la manométrie ano-rectale, la pelvi-périnéologie.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Objectifs généraux:
-connaitre l'épidémiologie des maladies digestives en Belgique, mais aussi en Europe et à titre plus général dans le monde
-être capable de reconnaître la sémiologie des pathologies digestives, même dans les cas atypiques ou inhabituels
-être capable de prescrire avec discernement les explorations complémentaires nécessaires au diagnostic des maladies digestives
-être capable d'intégrer et d'interpréter les explorations complémentaires en pathologie digestive
-être capable de prescrire le traitement adéquat des pathologies digestive et d'en assurer le suivi, y compris le monitoring thérapeutique
-pour les surspécialisations en oncologie, hépatologie et maladies inflammatoires intestinales, cela comprend l'acquisition d'une expérience avancée dans les stratégies de traitement de ces pathologies et dans les traitements impliqués incluant les chimiothérapies et thérapies biologiques
Sur le plan technique, Les objectifs sont l'acquisition de :
-la capacité à réaliser et interpréter les différentes explorations mentionnées plus haut
-la capacité à poser et discuter les indications des différentes explorations pré-citées

Savoirs et compétences prérequis

Les prérequis sont essentiellement ceux de l'enseignement de la pathologie médicale et chirurgicale durant les Masters de médecine et la connaissance de bas de la médecine interne et de ces principales pathologies, incluant les maladies infectieuses, immunologiques et métaboliques notamment mais aussi des connaissances de bases dans des disciplines spécialisées telles que la cardiologie, la pneumologie, la nephrologie, l'endoscrinologie, la neurologie, l'hématologie, l'oncologie générale etc....
Pour les aspcets techniques: Connaissance de base des pathologies digestives; Mise à jour régulière des connaissances et suivi de l'évolution de celles-ci; Apprentissage au lit du malade et en consultation de la prise en charge médicale des patients

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

La base de l'apprentissage est le compagnonage avec les gastroentérologues formés du service de stage
Le candidat spécialiste accompagne le maître de stage ou les membres de son équipe en consultation, actes techniques et en salle d'hospitalisation
Les colloques cliniques permettent de discuter la prise en charge des patients
Les réunions de bibliographie premettent au candidat d'actualiser ses connaissances théoriques et son esprit critique
Les colloques thématiques auxquels le candidat assiste ou pour lesquels il prépare une présentation permettent de parfaire ses connaissance et son jugement critique sur une thématique particulière qui est revue en profondeur
La participation à des réunions nationales voire internationales est encouragée

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Le mode d'enseignement est principalement présentiel et même de terrain.
L'apprentissage des techniques est essentiellement présentiel mais la participation à des symposiums illustrant ces techniques présentielles ou via le web est encouragée

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Le candidat doit faire l'acquisition d'un text book de gastroentérologie. Durant les trois années de formation, il doit parcourir l'ensemble de ce text book. Il doit également régulièrement consulter les principaux journaux de gastroentérologie, notamment Gastroenterology, Hepatology et Gut et apprendre à lire, comprendre et critiquer ces articles. La lecture approfondie de livres de références concernant les techniques concernées est fortement recommandée

Modalités d'évaluation et critères

Le candidat spécialiste est évalué au moins annuellement par le maitre de stage responsable du service de stage et son équipe. L'évaluation porte sur l'implication dans l'apprentissage, l'organisation du travail, la relation avec les patients, les collègues et le personnel, l'acquisition des techniques.

Stage(s)

Les stages sont effectués dans les différents services de gastroentérologie ayant un maitre de stage collaborant avec l'Université de Liège (CHU Liège, CHR Citadelle, CHC, Grand Hôpital de Verviers). Certains stages, particulièrement pour la 6 ème année de formation spécifique peuvent aussi être effectués dans les autres universités Belges ou à l'étranger.

Remarques organisationnelles

L'organisation est coordonnée par le Prof Edouard Louis en collaboration avec les différents maitres de stage (Dr J Deflandre, Dr B Bastens, Dr E Wain) et en collaboration avec les gastroentérologues de ces différents hôpitaux. Il est également encouragé, notamment pour la 6ème année de surspécialisation, de réaliser une année de stage dans une autre Université Belge ou étrangère.

Contacts

edouard.louis@uliege.be