2021-2022 / DROI8042-1

Droit des personnes et des familles

Les personnes

Les enfants

Les familles

Le patrimoine des couples

Durée

Les personnes : 10h Th
Les enfants : 40h Th
Les familles : 10h Th
Le patrimoine des couples : 15h E-Lrng

Nombre de crédits

 Bachelier en droit6 crédits 

Enseignant

Les personnes : Yves-Henri Leleu
Les enfants :
Les familles : Yves-Henri Leleu
Le patrimoine des couples : Yves-Henri Leleu

Suppléant(s)

Les enfants : Géraldine Mathieu

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Le cours concerne le statut juridique des personnes et les relations juridiques au sein des familles, et couvre deux secteurs distincts : le droit des personnes et des familles et le droit patrimonial des couples.
La personne est d'abord envisagée comme individu (matières de l'identification des personnes et des incapacités). Une attention particulière est portée aux droits de la personnalité et au droit biomédical belge qui présente un grand intérêt sur la scène mondiale, notamment grâce à la loi relative à l'euthanasie. Les droits à la vie et au respect de l'intégrité physique, ainsi que ceux tenant à la protection de la vie privée sont dès lors examinés sous cet angle.
Le cours aborde ensuite la personne comme membre d'un couple, marié ou non, depuis sa naissance jusqu'à sa dissolution, par une rupture, un divorce ou un décès. La matière du divorce est approfondie en raison de son importance pratique, notamment sur le plan des pensions alimentaires. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.
La troisième partie du cours relative aux enfants sera centrée sur l'établissement et la contestation de la filiation, les effets de la filiation (attribution du nom, obligations alimentaires, autorité parentale), le statut des accueillants familiaux et l'adoption. Elle sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU, professeur à l'Université de Namur. Cette partie se clôturera par un chapitre sur les relations juridiques entre les membres de la famille élargie, avec une attention particulière portée aux rapports alimentaires.
Au titre du droit patrimonial des couples, le cours expose de façon synthétique les règles légales relatives aux relations patrimoniales entre les époux. Les questions centrales ont trait au partage des biens à la dissolution du mariage ainsi qu'aux façons de réglementer les mêmes problématiques dans les couples non mariés. Le degré d'approfondissement de cette partie tient compte du fait que l'enseignement du droit patrimonial des couples en master reprend de manière systématique l'ensemble de la matière. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.

Les personnes

Le cours concerne le statut juridique des personnes et les relations juridiques au sein des familles, et couvre deux secteurs distincts : le droit des personnes et des familles et le droit patrimonial des couples.
La personne est d'abord envisagée comme individu (matières de l'identification des personnes et des incapacités). Une attention particulière est portée aux droits de la personnalité et au droit biomédical belge qui présente un grand intérêt sur la scène mondiale, notamment grâce à la loi relative à l'euthanasie. Les droits à la vie et au respect de l'intégrité physique, ainsi que ceux tenant à la protection de la vie privée sont dès lors examinés sous cet angle.
Le cours aborde ensuite la personne comme membre d'un couple, marié ou non, depuis sa naissance jusqu'à sa dissolution, par une rupture, un divorce ou un décès. La matière du divorce est approfondie en raison de son importance pratique, notamment sur le plan des pensions alimentaires. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.
La troisième partie du cours relative aux enfants sera centrée sur l'établissement et la contestation de la filiation, les effets de la filiation (attribution du nom, obligations alimentaires, autorité parentale), le statut des accueillants familiaux et l'adoption. Elle sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU, professeur à l'Université de Namur. Cette partie se clôturera par un chapitre sur les relations juridiques entre les membres de la famille élargie, avec une attention particulière portée aux rapports alimentaires.
Au titre du droit patrimonial des couples, le cours expose de façon synthétique les règles légales relatives aux relations patrimoniales entre les époux. Les questions centrales ont trait au partage des biens à la dissolution du mariage ainsi qu'aux façons de réglementer les mêmes problématiques dans les couples non mariés. Le degré d'approfondissement de cette partie tient compte du fait que l'enseignement du droit patrimonial des couples en master reprend de manière systématique l'ensemble de la matière. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.

Les enfants

Le cours concerne le statut juridique des personnes et les relations juridiques au sein des familles, et couvre deux secteurs distincts : le droit des personnes et des familles et le droit patrimonial des couples.
La personne est d'abord envisagée comme individu (matières de l'identification des personnes et des incapacités). Une attention particulière est portée aux droits de la personnalité et au droit biomédical belge qui présente un grand intérêt sur la scène mondiale, notamment grâce à la loi relative à l'euthanasie. Les droits à la vie et au respect de l'intégrité physique, ainsi que ceux tenant à la protection de la vie privée sont dès lors examinés sous cet angle.
Le cours aborde ensuite la personne comme membre d'un couple, marié ou non, depuis sa naissance jusqu'à sa dissolution, par une rupture, un divorce ou un décès. La matière du divorce est approfondie en raison de son importance pratique, notamment sur le plan des pensions alimentaires. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.
La troisième partie du cours relative aux enfants sera centrée sur l'établissement et la contestation de la filiation, les effets de la filiation (attribution du nom, obligations alimentaires, autorité parentale), le statut des accueillants familiaux et l'adoption. Elle sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU, professeur à l'Université de Namur. Cette partie se clôturera par un chapitre sur les relations juridiques entre les membres de la famille élargie, avec une attention particulière portée aux rapports alimentaires.
Au titre du droit patrimonial des couples, le cours expose de façon synthétique les règles légales relatives aux relations patrimoniales entre les époux. Les questions centrales ont trait au partage des biens à la dissolution du mariage ainsi qu'aux façons de réglementer les mêmes problématiques dans les couples non mariés. Le degré d'approfondissement de cette partie tient compte du fait que l'enseignement du droit patrimonial des couples en master reprend de manière systématique l'ensemble de la matière. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.

Les familles

Le cours concerne le statut juridique des personnes et les relations juridiques au sein des familles, et couvre deux secteurs distincts : le droit des personnes et des familles et le droit patrimonial des couples.
La personne est d'abord envisagée comme individu (matières de l'identification des personnes et des incapacités). Une attention particulière est portée aux droits de la personnalité et au droit biomédical belge qui présente un grand intérêt sur la scène mondiale, notamment grâce à la loi relative à l'euthanasie. Les droits à la vie et au respect de l'intégrité physique, ainsi que ceux tenant à la protection de la vie privée sont dès lors examinés sous cet angle.
Le cours aborde ensuite la personne comme membre d'un couple, marié ou non, depuis sa naissance jusqu'à sa dissolution, par une rupture, un divorce ou un décès. La matière du divorce est approfondie en raison de son importance pratique, notamment sur le plan des pensions alimentaires. Cette partie sera enseignée sous forme de MOOC
La troisième partie du cours relative aux enfants sera centrée sur l'établissement et la contestation de la filiation, les effets de la filiation (attribution du nom, obligations alimentaires, autorité parentale), le statut des accueillants familiaux et l'adoption. Elle sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU, professeur à l'Université de Namur. Cette partie se clôturera par un chapitre sur les relations juridiques entre les membres de la famille élargie, avec une attention particulière portée aux rapports alimentaires.
Au titre du droit patrimonial des couples, le cours expose de façon synthétique les règles légales relatives aux relations patrimoniales entre les époux. Les questions centrales ont trait au partage des biens à la dissolution du mariage ainsi qu'aux façons de réglementer les mêmes problématiques dans les couples non mariés. Le degré d'approfondissement de cette partie tient compte du fait que l'enseignement du droit patrimonial des couples en master reprend de manière systématique l'ensemble de la matière. Cette partie sera enseignée sous forme de MOOC

Le patrimoine des couples

Le cours concerne le statut juridique des personnes et les relations juridiques au sein des familles, et couvre deux secteurs distincts : le droit des personnes et des familles et le droit patrimonial des couples.
La personne est d'abord envisagée comme individu (matières de l'identification des personnes et des incapacités). Une attention particulière est portée aux droits de la personnalité et au droit biomédical belge qui présente un grand intérêt sur la scène mondiale, notamment grâce à la loi relative à l'euthanasie. Les droits à la vie et au respect de l'intégrité physique, ainsi que ceux tenant à la protection de la vie privée sont dès lors examinés sous cet angle.
Le cours aborde ensuite la personne comme membre d'un couple, marié ou non, depuis sa naissance jusqu'à sa dissolution, par une rupture, un divorce ou un décès. La matière du divorce est approfondie en raison de son importance pratique, notamment sur le plan des pensions alimentaires. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.
La troisième partie du cours relative aux enfants sera centrée sur l'établissement et la contestation de la filiation, les effets de la filiation (attribution du nom, obligations alimentaires, autorité parentale), le statut des accueillants familiaux et l'adoption. Elle sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU, professeur à l'Université de Namur. Cette partie se clôturera par un chapitre sur les relations juridiques entre les membres de la famille élargie, avec une attention particulière portée aux rapports alimentaires.
Au titre du droit patrimonial des couples, le cours expose de façon synthétique les règles légales relatives aux relations patrimoniales entre les époux. Les questions centrales ont trait au partage des biens à la dissolution du mariage ainsi qu'aux façons de réglementer les mêmes problématiques dans les couples non mariés. Le degré d'approfondissement de cette partie tient compte du fait que l'enseignement du droit patrimonial des couples en master reprend de manière systématique l'ensemble de la matière. Cette partie est enseignée sous forme de MOOC.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants une vision critique des différentes institutions applicables aux personnes et aux familles, au regard de l'évolution des normes au fil des réformes et des mouvements jurisprudentiels.
L'intervention de Mme Géraldine MATHIEU pour l'enseignement de la matière relative aux enfants ajoutera à ces objectifs une perspective « droits de l'enfant », tels que ceux-ci sont reconnus par la Convention internationale relative aux droits de l'enfant adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1989, entrée en vigueur en Belgique le 15 janvier 1992.
 
 

Les personnes

L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants une vision critique des différentes institutions applicables aux personnes et aux familles, au regard de l'évolution des normes au fil des réformes et des mouvements jurisprudentiels.
L'intervention de Mme Géraldine MATHIEU pour l'enseignement de la matière relative aux enfants ajoutera à ces objectifs une perspective « droits de l'enfant », tels que ceux-ci sont reconnus par la Convention internationale relative aux droits de l'enfant adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1989, entrée en vigueur en Belgique le 15 janvier 1992.
 
 

Les enfants

L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants une vision critique des différentes institutions applicables aux personnes et aux familles, au regard de l'évolution des normes au fil des réformes et des mouvements jurisprudentiels.
L'intervention de Mme Géraldine MATHIEU pour l'enseignement de la matière relative aux enfants ajoutera à ces objectifs une perspective « droits de l'enfant », tels que ceux-ci sont reconnus par la Convention internationale relative aux droits de l'enfant adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1989, entrée en vigueur en Belgique le 15 janvier 1992.
 
 

Les familles

L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants une vision critique des différentes institutions applicables aux personnes et aux familles, au regard de l'évolution des normes au fil des réformes et des mouvements jurisprudentiels.
L'intervention de Mme Géraldine MATHIEU pour l'enseignement de la matière relative aux enfants ajoutera à ces objectifs une perspective « droits de l'enfant », tels que ceux-ci sont reconnus par la Convention internationale relative aux droits de l'enfant adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1989, entrée en vigueur en Belgique le 15 janvier 1992.
 
 

Le patrimoine des couples

L'objectif de ce cours est de fournir aux étudiants une vision critique des différentes institutions applicables aux personnes et aux familles, au regard de l'évolution des normes au fil des réformes et des mouvements jurisprudentiels.
L'intervention de Mme Géraldine MATHIEU pour l'enseignement de la matière relative aux enfants ajoutera à ces objectifs une perspective « droits de l'enfant », tels que ceux-ci sont reconnus par la Convention internationale relative aux droits de l'enfant adoptée par l'Assemblée générale des Nations Unies en 1989, entrée en vigueur en Belgique le 15 janvier 1992.
 
 

Savoirs et compétences prérequis

Il est conseillé d'avoir suivi le cours d'analyse de textes juridiques en langue néerlandaise, comme pour toute matière de droit fédéral belge, en particulier celles de droit civil général. La raison en est notamment la prédominance quantitative des sources doctrinales et jurisprudentielles néerlandophones.

Les personnes

Il est conseillé d'avoir suivi le cours d'analyse de textes juridiques en langue néerlandaise, comme pour toute matière de droit fédéral belge, en particulier celles de droit civil général. La raison en est notamment la prédominance quantitative des sources doctrinales et jurisprudentielles néerlandophones.

Les enfants

Il est conseillé d'avoir suivi le cours d'analyse de textes juridiques en langue néerlandaise, comme pour toute matière de droit fédéral belge, en particulier celles de droit civil général. La raison en est notamment la prédominance quantitative des sources doctrinales et jurisprudentielles néerlandophones.

Les familles

Il est conseillé d'avoir suivi le cours d'analyse de textes juridiques en langue néerlandaise, comme pour toute matière de droit fédéral belge, en particulier celles de droit civil général. La raison en est notamment la prédominance quantitative des sources doctrinales et jurisprudentielles néerlandophones.

Le patrimoine des couples

Il est conseillé d'avoir suivi le cours d'analyse de textes juridiques en langue néerlandaise, comme pour toute matière de droit fédéral belge, en particulier celles de droit civil général. La raison en est notamment la prédominance quantitative des sources doctrinales et jurisprudentielles néerlandophones.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Le cours est dispensé par un enseignement ex cathedra mais interactif. Il ne couvre pas l'ensemble de la matière contenue dans les supports écrits, ce dont il est tenu compte à l'examen.
Dans le cadre de l'enseignement de Mme Géraldine MATHIEU pour la matière relative aux enfants , des débats sur des questions d'actualité en lien avec des concepts étudiés au cours et certains exercices (résolution de casus) seront réalisés dans l'auditoire durant le cours magistral. L'idée est d'impliquer au maximum l'étudiant dans une co-construction du savoir. Certaines parties de la matière peuvent par ailleurs faire l'objet d'un enseignement fondé sur une pédagogie active, nécessitant une préparation de la part des étudiants et une participation lors des cours (questions/réponses sur la base d'une lecture préalable de parties du syllabus ; débats ; classes inversées, etc.). Seront également organisées des projections occasionnelles de vidéos, suivies de discussions, ainsi que des interventions ponctuelles d'orateurs extérieurs (juge, avocat, enfant de donneur, directrice d'un service d'adoption, etc.). Le cours est illustré par des diapositives Power point.
Dans le cadre de l'enseignement dispensé par Mr Yves-Henri LELEU, la participation des étudiants sera sollicitée sous forme de questionnements. Ceux-ci ont pour but non d'évaluer l'étudiant mais de personnaliser le dialogue en grand auditoire et de faciliter l'acquisition de la compétence d'expression orale juridique.
S'agissant d'un cours dont l'examen est à livre ouvert, l'annotation manuscrite des ouvrages au cours est indispensable. Pour faciliter cela, pour favoriser la concentration et l'attention, et pour suivre le conseil donné par certaines études scientifiques en pédagogie, les ordinateurs portables sont interdits d'utilisation pendant le cours, de même que tout autre médium connecté (sauf justification en lien avec le statut de l'étudiant, ex. : ASH).
Des étudiants moniteurs organiseront des permanences. Les étudiants sont invités à poser toute question relative à la matière pendant ou à la fin des cours. Les membres de l'Unité de droit familial sont également à la disposition des étudiants  pour répondre à toute question relative au cours sur rendez-vous (bureaux I. 15 et I. 16).

Les personnes

Le cours est dispensé par un enseignement ex cathedra mais interactif. Il ne couvre pas l'ensemble de la matière contenue dans les supports écrits, ce dont il est tenu compte à l'examen.
Dans le cadre de l'enseignement de Mme Géraldine MATHIEU pour la matière relative aux enfants , des débats sur des questions d'actualité en lien avec des concepts étudiés au cours et certains exercices (résolution de casus) seront réalisés dans l'auditoire durant le cours magistral. L'idée est d'impliquer au maximum l'étudiant dans une co-construction du savoir. Certaines parties de la matière peuvent par ailleurs faire l'objet d'un enseignement fondé sur une pédagogie active, nécessitant une préparation de la part des étudiants et une participation lors des cours (questions/réponses sur la base d'une lecture préalable de parties du syllabus ; débats ; classes inversées, etc.). Seront également organisées des projections occasionnelles de vidéos, suivies de discussions, ainsi que des interventions ponctuelles d'orateurs extérieurs (juge, avocat, enfant de donneur, directrice d'un service d'adoption, etc.). Le cours est illustré par des diapositives Power point.
Dans le cadre de l'enseignement dispensé par Mr Yves-Henri LELEU, la participation des étudiants sera sollicitée sous forme de questionnements. Ceux-ci ont pour but non d'évaluer l'étudiant mais de personnaliser le dialogue en grand auditoire et de faciliter l'acquisition de la compétence d'expression orale juridique.
S'agissant d'un cours dont l'examen est à livre ouvert, l'annotation manuscrit des ouvrages est indispensable. Pour faciliter cela, ainsi que pour favoriser la concentration des étudiants, comme il est conseillé par certaines études récentes, les ordinateurs portables sont interdits d'utilisation pendant le cours, de même que tout autre médium connecté (sauf justification en lien avec le statut de l'étudiant, ex. : ASH).
Des étudiants moniteurs organiseront des permanences. Les étudiants sont invités à poser toute question relative à la matière pendant ou à la fin des cours. Les membres de l'Unité de droit familial sont également à la disposition des étudiants  pour répondre à toute question relative au cours sur rendez-vous (bureaux I. 15 et I. 16).

Les enfants

Le cours est dispensé par un enseignement ex cathedra mais interactif. Il ne couvre pas l'ensemble de la matière contenue dans les supports écrits, ce dont il est tenu compte à l'examen.
Dans le cadre de l'enseignement de Mme Géraldine MATHIEU pour la matière relative aux enfants , des débats sur des questions d'actualité en lien avec des concepts étudiés au cours et certains exercices (résolution de casus) seront réalisés dans l'auditoire durant le cours magistral. L'idée est d'impliquer au maximum l'étudiant dans une co-construction du savoir. Certaines parties de la matière peuvent par ailleurs faire l'objet d'un enseignement fondé sur une pédagogie active, nécessitant une préparation de la part des étudiants et une participation lors des cours (questions/réponses sur la base d'une lecture préalable de parties du syllabus ; débats ; classes inversées, etc.). Seront également organisées des projections occasionnelles de vidéos, suivies de discussions, ainsi que des interventions ponctuelles d'orateurs extérieurs (juge, avocat, enfant de donneur, directrice d'un service d'adoption, etc.). Le cours est illustré par des diapositives Power point.
Dans le cadre de l'enseignement dispensé par Mr Yves-Henri LELEU, la participation des étudiants sera sollicitée sous forme de questionnements. Ceux-ci ont pour but non d'évaluer l'étudiant mais de personnaliser le dialogue en grand auditoire et de faciliter l'acquisition de la compétence d'expression orale juridique.
S'agissant d'un cours dont l'examen est à livre ouvert, l'annotation manuscrite des ouvrages au cours est indispensable. Pour faciliter cela, pour favoriser la concentration et l'attention, et pour suivre le conseil donné par certaines études scientifiques en pédagogie, les ordinateurs portables sont interdits d'utilisation pendant le cours, de même que tout autre médium connecté (sauf justification en lien avec le statut de l'étudiant, ex. : ASH).
Des étudiants moniteurs organiseront des permanences. Les étudiants sont invités à poser toute question relative à la matière pendant ou à la fin des cours. Les membres de l'Unité de droit familial sont également à la disposition des étudiants  pour répondre à toute question relative au cours sur rendez-vous (bureaux I. 15 et I. 16).

Les familles

Le cours est dispensé par un enseignement ex cathedra mais interactif. Il ne couvre pas l'ensemble de la matière contenue dans les supports écrits, ce dont il est tenu compte à l'examen.
Dans le cadre de l'enseignement de Mme Géraldine MATHIEU pour la matière relative aux enfants , des débats sur des questions d'actualité en lien avec des concepts étudiés au cours et certains exercices (résolution de casus) seront réalisés dans l'auditoire durant le cours magistral. L'idée est d'impliquer au maximum l'étudiant dans une co-construction du savoir. Certaines parties de la matière peuvent par ailleurs faire l'objet d'un enseignement fondé sur une pédagogie active, nécessitant une préparation de la part des étudiants et une participation lors des cours (questions/réponses sur la base d'une lecture préalable de parties du syllabus ; débats ; classes inversées, etc.). Seront également organisées des projections occasionnelles de vidéos, suivies de discussions, ainsi que des interventions ponctuelles d'orateurs extérieurs (juge, avocat, enfant de donneur, directrice d'un service d'adoption, etc.). Le cours est illustré par des diapositives Power point.
Dans le cadre de l'enseignement dispensé par Mr Yves-Henri LELEU, la participation des étudiants sera sollicitée sous forme de questionnements. Ceux-ci ont pour but non d'évaluer l'étudiant mais de personnaliser le dialogue en grand auditoire et de faciliter l'acquisition de la compétence d'expression orale juridique.
S'agissant d'un cours dont l'examen est à livre ouvert, l'annotation manuscrite des ouvrages au cours est indispensable. Pour faciliter cela, pour favoriser la concentration et l'attention, et pour suivre le conseil donné par certaines études scientifiques en pédagogie, les ordinateurs portables sont interdits d'utilisation pendant le cours, de même que tout autre médium connecté (sauf justification en lien avec le statut de l'étudiant, ex. : ASH).
Des étudiants moniteurs organiseront des permanences. Les étudiants sont invités à poser toute question relative à la matière pendant ou à la fin des cours. Les membres de l'Unité de droit familial sont également à la disposition des étudiants  pour répondre à toute question relative au cours sur rendez-vous (bureaux I. 15 et I. 16).

Le patrimoine des couples

Le cours est dispensé par un enseignement ex cathedra mais interactif. Il ne couvre pas l'ensemble de la matière contenue dans les supports écrits, ce dont il est tenu compte à l'examen.
Dans le cadre de l'enseignement de Mme Géraldine MATHIEU pour la matière relative aux enfants , des débats sur des questions d'actualité en lien avec des concepts étudiés au cours et certains exercices (résolution de casus) seront réalisés dans l'auditoire durant le cours magistral. L'idée est d'impliquer au maximum l'étudiant dans une co-construction du savoir. Certaines parties de la matière peuvent par ailleurs faire l'objet d'un enseignement fondé sur une pédagogie active, nécessitant une préparation de la part des étudiants et une participation lors des cours (questions/réponses sur la base d'une lecture préalable de parties du syllabus ; débats ; classes inversées, etc.). Seront également organisées des projections occasionnelles de vidéos, suivies de discussions, ainsi que des interventions ponctuelles d'orateurs extérieurs (juge, avocat, enfant de donneur, directrice d'un service d'adoption, etc.). Le cours est illustré par des diapositives Power point.
Dans le cadre de l'enseignement dispensé par Mr Yves-Henri LELEU, la participation des étudiants sera sollicitée sous forme de questionnements. Ceux-ci ont pour but non d'évaluer l'étudiant mais de personnaliser le dialogue en grand auditoire et de faciliter l'acquisition de la compétence d'expression orale juridique.
S'agissant d'un cours dont l'examen est à livre ouvert, l'annotation manuscrite des ouvrages au cours est indispensable. Pour faciliter cela, pour favoriser la concentration et l'attention, et pour suivre le conseil donné par certaines études scientifiques en pédagogie, les ordinateurs portables sont interdits d'utilisation pendant le cours, de même que tout autre médium connecté (sauf justification en lien avec le statut de l'étudiant, ex. : ASH).
Des étudiants moniteurs organiseront des permanences. Les étudiants sont invités à poser toute question relative à la matière pendant ou à la fin des cours. Les membres de l'Unité de droit familial sont également à la disposition des étudiants  pour répondre à toute question relative au cours sur rendez-vous (bureaux I. 15 et I. 16).

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

L'enseignement présentiel a lieu durant le deuxième quadrimestre, à raison de trois fois 2 heures par semaine.
La matière des personnes et des couples sera dispensée par Mr Yves-Henri LELEU. La matière relative aux enfants sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU (45 heures).

Les personnes

L'enseignement présentiel a lieu durant le deuxième quadrimestre, à raison de trois fois 2 heures par semaine.
La matière des personnes et des couples sera dispensée par Mr Yves-Henri LELEU. La matière relative aux enfants sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU (45 heures).

Les enfants

L'enseignement présentiel a lieu durant le deuxième quadrimestre, à raison de trois fois 2 heures par semaine.
La matière des personnes et des couples sera dispensée par Mr Yves-Henri LELEU. La matière relative aux enfants sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU (45 heures).

Les familles

L'enseignement présentiel a lieu durant le deuxième quadrimestre, à raison de trois fois 2 heures par semaine.
La matière des personnes et des couples sera dispensée par Mr Yves-Henri LELEU. La matière relative aux enfants sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU (45 heures).

Le patrimoine des couples

L'enseignement présentiel a lieu durant le deuxième quadrimestre, à raison de trois fois 2 heures par semaine.
La matière des personnes et des couples sera dispensée par Mr Yves-Henri LELEU. La matière relative aux enfants sera enseignée par Mme Géraldine MATHIEU (45 heures).

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Droit des personnes et des familles, Bruxelles, Larcier, 2016 ;  Droit patrimonial des couples, Bruxelles, Larcier, 2015 ; G. MATHIEU, Droit des personnes et de la famille, notes de cours UNamur.
La matière d'examen est constituée de ces supports écrits et des éventuels compléments y apportés au cours oral, sauf parties expressément dispensées ou remplacées par d'autres documents d'actualité plus récente.
 

Les personnes

Droit des personnes et des familles, Bruxelles, Larcier, 2016 ;  Droit patrimonial des couples, Bruxelles, Larcier, 2015 ; G. MATHIEU, Droit des personnes et de la famille, notes de cours UNamur.
La matière d'examen est constituée de ces supports écrits et des éventuels compléments y apportés au cours oral, sauf parties expressément dispensées ou remplacées par d'autres documents d'actualité plus récente.
 

Les enfants

Droit des personnes et des familles, Bruxelles, Larcier, 2016 ;  Droit patrimonial des couples, Bruxelles, Larcier, 2015 ; G. MATHIEU, Droit des personnes et de la famille, notes de cours UNamur.
La matière d'examen est constituée de ces supports écrits et des éventuels compléments y apportés au cours oral, sauf parties expressément dispensées ou remplacées par d'autres documents d'actualité plus récente.
 

Les familles

Droit des personnes et des familles, Bruxelles, Larcier, 2016 ;  Droit patrimonial des couples, Bruxelles, Larcier, 2015 ; G. MATHIEU, Droit des personnes et de la famille, notes de cours UNamur.
La matière d'examen est constituée de ces supports écrits et des éventuels compléments y apportés au cours oral, sauf parties expressément dispensées ou remplacées par d'autres documents d'actualité plus récente.
 

Le patrimoine des couples

Droit des personnes et des familles, Bruxelles, Larcier, 2016 ;  Droit patrimonial des couples, Bruxelles, Larcier, 2015 ; G. MATHIEU, Droit des personnes et de la famille, notes de cours UNamur.
La matière d'examen est constituée de ces supports écrits et des éventuels compléments y apportés au cours oral, sauf parties expressément dispensées ou remplacées par d'autres documents d'actualité plus récente.
 

Modalités d'évaluation et critères

Examen écrit en juin et en août-septembre (V/F, question technique et question réflexive).
L'examen est à livres ouverts. Tous les codes édités ou des photocopies de ceux-ci sont autorisés.

Les personnes

Examen écrit en juin et en août-septembre (V/F, question technique et question réflexive).
L'examen est à livres ouverts. Tous les codes édités ou des photocopies de ceux-ci sont autorisés.

Les enfants

Examen écrit en juin et en août-septembre (V/F, question technique et question réflexive).
L'examen est à livres ouverts. Tous les codes édités ou des photocopies de ceux-ci sont autorisés.

Les familles

Examen écrit en juin et en août-septembre (V/F, question technique et question réflexive).
L'examen est à livres ouverts. Tous les codes édités ou des photocopies de ceux-ci sont autorisés.

Le patrimoine des couples

Examen écrit en juin et en août-septembre (V/F, question technique et question réflexive).
L'examen est à livres ouverts. Tous les codes édités ou des photocopies de ceux-ci sont autorisés.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Cours quadrimestriallisé (second quadrimestre), avec examen écrit en première et deuxième session.

Les personnes

Cours quadrimestriallisé (second quadrimestre), avec examen écrit en première et deuxième session.

Les enfants

Cours quadrimestriallisé (second quadrimestre), avec examen écrit en première et deuxième session.

Les familles

Cours quadrimestriallisé (second quadrimestre), avec examen écrit en première et deuxième session.

Le patrimoine des couples

Cours quadrimestriallisé (second quadrimestre), avec examen écrit en première et deuxième session.

Contacts

YH.Leleu@ulg.ac.be

Les personnes

YH.Leleu@ulg.ac.be

Les enfants

YH.Leleu@ulg.ac.be

Les familles

YH.Leleu@ulg.ac.be

Le patrimoine des couples

YH.Leleu@ulg.ac.be