2021-2022 / DROI1901-1

Analyse critique de grands textes et discours du droit public

Durée

24h SEM

Nombre de crédits

 Master en droit, à finalité5 crédits 

Enseignant

Christian Behrendt

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

L'enseignement est organisé une année sur deux : il l'est au cours de l'année académique 2020-2021 ; il ne l'est pas au cours de l'année 2021-2022.


Ce cours est organisé sous forme de quatre séminaires de 3h, qui auront lieu le vendredi 2 octobre 2020, 23 octobre 2020, 13 novembre 2020 et 4 décembre 2020. Préalablement à ces quatre séminaires, une séance d'information aura lieu le lundi 21 septembre de 13 à 14 heures au séminaire VI (bâtiment B31).  
Observation liminaire :
Les étudiants désireux de suivre ce cours disposent de la possibilité - sans que cela ne soit une obligation - de faire parvenir directement au secrétariat du Centre de droit constitutionnel (sylvia.lehnen@uliege.be) un courriel faisant part de leur potentiel intérêt pour le cours ; à l'aide de ce courriel, révocable de leur part, ils sont assurés d'être tenus au courant des modalités précises de celui-ci.    --
Le présent cours vise à sensibiliser les étudiants à la lecture de grands textes ayant marqué le droit public et la théorie de l'État. Les différents textes et discours analysés seront structurés autour d'un thème central et de sous-thématiques par séminaire.
  Le thème central pour l'année 2020-2021 sera intitulé « L'État face à ses choix ».
 Parmi les sous-thématiques, on peut notamment mentionner des discours relatifs à :  
-       L'État face au libéralisme
-       l'État et le choix de régime (monarchie/république)
-       l'État face à la représentation et à la démocratie directe
-       l'État et sa projection dans le monde
-       l'État et sa projection dans le temps
-       l'État face au colonialisme
-       l'État face à la peine de mort
-       l'État utopique
-       ...
Les discours et auteurs abordés seront volontairement variés. On peut citer à titre d'exemple les auteurs suivants : Lazare Carnot, Otto von Bismarck, l'abbé Sieyès, Joseph Chamberlain, Léon Gambetta, Édouard Herriot, Jules Ferry, Victor Hugo, Robert Badinter, Abraham Lincoln, Vladimir Ilitch Oulianov (dit Lénine), Lucy Parsons, Charles Fourier, etc.
On notera que si le cours ex cathedra ainsi que les exposés oraux et rapports écrits se donnent en français, les discours pourront être mis à disposition des étudiants tant en français ou en anglais.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Les compétences évaluées seront les suivantes :
-       La compréhension du contenu, du contexte et des enjeux des textes soumis à l'analyse
-       La capacité de synthèse, d'essentialisation et d'esprit critique
-       Les compétences oratoires des étudiants au cours d'exposés
-       Les compétences rédactionnelles dans le cadre de rapports écrits succincts
-       L'implication au cours dans les échanges et débats.

Savoirs et compétences prérequis

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Le cours sera organisé au premier quadrimestre sous la forme de quatre éminaires précédés d'une séance introductive (cours ex cathedra) sur la méthodologie de l'analyse de discours.
Les séminaires de 3 heures chacun seront organisés comme suit : des présentations par groupe de quelques étudiants sur les discours répartis à la fin du séminaire précédent, suivies d'un débat critique modéré par l'équipe enseignante ou par un invité externe.
L'objectif est d'aborder les discours sur un mode descriptif, analytique et interprétatif, en prenant en compte le contexte - ainsi que les conséquences et enjeux - historique, politique et juridique des textes soumis aux étudiants.
L'évaluation permanente sera basée sur la grille de lecture (et de présentation) suivante :
1 L'auteur
Qui est-il ? Quelle est sa formation ? Quelle est sa compétence pour aborder le sujet et en quelle qualité le fait-il ? À quel courant politique ou doctrinal est-il lié ? Y a-t-il une différence entre l'auteur et la personne qui prononce le discours ?
2 Contexte historique et idéologique
Dans quel contexte culturel, social ou politique s'inscrit l'auteur du discours ? Quel est le contexte historique du discours ?
3 L'occasion du discours et l'intention de l'auteur
Quel était le but de l'auteur du discours (ou de celui qui le prononce) ? Quelle est l'importance de l'occasion à laquelle le discours est prononcé ? Quelle a été la diffusion du discours ? A-t-il été connu de ses contemporains ?
4 Description du discours
Quel est le propos, l'idée directrice du texte ? De quoi le texte traite-t-il ? Sur quoi s'appuie l'idée directrice ? Quelles en sont les ramifications ? Comment étaye-t-il ses idées ?
Il est recommandé, à cette étape, de présenter une synthèse du plan de rédaction de l'auteur.
5 Analyse et interprétation du discours au regard des connaissances de l'étudiant (théories politiques, théories juridiques, connaissances historiques)
Quels constats dégager de ce texte ? Comment s'insère-t-il dans son époque ou, au contraire, la remet-il en question ? Quels sont les apports pour la théorie politique ou la théorie juridique ? Quels sont ses enjeux plus profonds ?
6 Débat critique
Il s'agira de présenter quatre à cinq discours par séminaire en fonction du nombre d'étudiants, un discours par équipe. Des notes succinctes (2-3 pages) seront transmises par chaque groupe à tous avant la présentation et seront également évaluées.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les textes sont distribués préalablement à chaque séminaire.

Modalités d'évaluation et critères

Toutes sessions confondues :

- En présentiel

évaluation orale

- En distanciel

évaluation orale

- Si évaluation en "hybride"

préférence en présentiel


Explications complémentaires:

L'évaluation du cours est permanente.
 
Cette évaluation sera effectuée d'une part sur les présentations orales des étudiants et leur implication durant les séminaires (70 %), et d'autre part sur les notes écrites de deux à trois pages rendues en appui de leurs présentations orales (30 %).
Les critères d'évaluation prendront en compte les objectifs d'apprentissage pré-mentionnés.
 
Observation générale : Les modalités d'examen énoncées ci-dessus sont celles qui s'appliquent en situation sanitaire normale permettant le déroulement ordinaire des examens universitaires ; elles sont susceptibles d'être modifiées en fonction de la situation sanitaire. 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Les séminaires auront lieu les 2 octobre, 23 octobre, 13 novembre et 4 décembre 2020, de 16h30 à 19h30. 
Une première présentation du cours aura lieu lors de la séance d'information organisée le (date à déterminer).

Contacts

L'équipe enseignante de ce cours est à la disposition des étudiants pour tout renseignement complémentaire ainsi qu'une aide dans leurs recherches documentaires et dans la préparation de leurs notes et leurs présentations.
Les étudiants peuvent notamment poser leurs questions à :
Quentin PIRONNET, Maître de conférences, référendaire à la Cour constitutionnelle de Belgique, (quentin.pironnet@uliege.be).   Vincent GENIN, docteur en histoire, colloaborateur du Service de droit constitutionnel et et postdoctorant FWO à la KU Leuven (vincent.genin@kuleuven.be).

Sylvia Lehnen, secrétaire du Centre de droit public et constitutionnel de l'Université de Liège, sylvia.lehnen@uliege.be, tél. 04.366.91.14.