2021-2022 / ARCH2018-1

Gouvernance urbaine et territoriale

Durée

20h Th

Nombre de crédits

 Master : ingénieur civil architecte, à finalité2 crédits 
 Master de spécialisation en urbanisme et aménagement du territoire2 crédits 
 Master en sociologie, à finalité3 crédits 
 Cours supplémentaires destinés aux étudiants d'échange - Erasmus (Faculté des Sciences sociales)3 crédits 
 Master en sciences géographiques, orientation générale, à finalité2 crédits 

Enseignant

Christophe Breuer, Jacques Teller

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Le cours de gouvernance urbaine et territoriale aborde les processus de coordination d'acteurs, de groupes sociaux et d'institutions dans le cadre d'interventions urbaines et de dynamiques territoriales. Il met en perspective les différentes formes de régulation que l'on peut observer dans ces contextes.
Les séances de cours théoriques aborderont les enjeux et les théories de la gouvernance urbaine et territoriale, les réformes territoriales locales et régionales, les outils de gouvernance mobilisés dans les dynamiques de gouvernance, les institutions supracommunales et leurs dynamiques spatiales.

  • Introduction théories de la gouvernance
  • Enjeux de gouvernance : le quartier des Guillemins
  • Gouvernance et modes de régulation : le tram de Liège
  • Gouvernance et participation : outils et modèles
  • Gouvernance et spatialité : les réformes métropolitaines en France
  • Gouvernance et controverse urbaine : du musée Curtius au grand piétonnier de Bruxelles
  • Gouvernance et acteurs : le schéma de développement communal de Liège
  • Gouvernance et temporalité : l'urbanisme tactique
  • Gouvernance et instruments : le plan guide de Nantes et le masterplan de Seraing

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Au terme de cet enseignement, l'étudiant maîtrise les notions de gouvernance urbaine et territoriale à travers un apprentissage théorique illustré de cas concrets.
Il est en mesure d'interpréter de manière critique et systémique le rôle et le statut de différents acteurs et de différents outils dans le cadre de la production du territoire et de projets urbains. Il saisit les contextes et les enjeux gouvernance à différentes échelles (bâtiment, parcelle, agglomération, région).

Savoirs et compétences prérequis

L'unité d'enseignement n'a pas de prérequis ou de corequis. Elle est conseillée aux étudiants urbanistes, ingénieurs, géographes, politologues et sociologues.
L'unité d'enseignement fait référence à des notions et à des outils issus des sciences juridiques et politiques, de l'aménagement du territoire, de l'urbanisme, de la sociologie et de la géographie. Le cas échéant, les fondements de ces éléments sont explicités en cours.
Une connaissance, même élémentaire, du Code du développement territorial (CoDT) n'est pas nécessaire.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Le cours est articulé autour de séances théoriques et de présentations de cas d'études, locaux et étrangers, qui font l'objet d'une discussion et d'une analyse. Chaque cas est mobilisé pour mettre en évidence un aspect théorique de la problématique abordée.

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Si la situation le permet, les séances de cours se déroulent en présentiel. Certaines activités d'enseignement sont également réalisées en autonomie par les étudiants.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Notes de cours
Les notes de cours sont mises à disposition des étudiants sur la plateforme ecampus.
Lectures obligatoires
Préalablement à certains cours, les enseignants peuvent mettre à disposition un article dont la lecture est obligatoire.   
Autres ouvrages de référence

  • Françoise Choay (1979) Urbanisme, utopies et réalités, Seuil. 
  • Michel Conan (1997), Qui fait la ville aujourd'hui ? Intervention de la puissance publique dans le processus de production urbaine, MELTT. 
  • Gabriel Dupuy (1991) L'urbanisme des réseaux : théories et méthodes, Armand Collin.
  • Patrick Le Galès (2011), Le retour des villes européennes, Les Presses de Sciences Po, 486p.
  • Charlotte Halpern, Pierre Lascoumes & Patrick Le Galès (2011), L'instrumentation de l'action publique, Sciences Po Les Presses, 520p.
  • Pierre Lascoumes & Patrick Le Galès (2004), Gouverner par les instruments, SciencesPo Les Presses, 371p.
  • Alberto Magnaghi (2003), Le projet local, Mardaga. 
  • Thierry Oblet (2005), Gouverner la ville. Les voies urbaines de la démocratie moderne, PUF
  • Romain Pasquier, Vincent Simoulin, Julien Weisbein (2013), La gouvernance territoriale. Pratiques, discours et théories, L.G.D.J., 332p. 
  • Gilles Pinson (2009), Gouverner la ville par le projet. Urbanisme et gouvernance des villes européennes, Presses des Sciences Politiques. 
  • Ola Söderström (2001) Des images pour agir. Le visuel en urbanisme, Payot.
  • Sylvie Tissot (2007) L'État et les quartiers. Genèse d'une catégorie de l'action publique, Seuil.
 

Modalités d'évaluation et critères

Examen(s) en session

Toutes sessions confondues

- En présentiel

évaluation écrite ( questions ouvertes )


Explications complémentaires:

L'évaluation se base sur un examen écrit individuel comptant pour 100 % de la cote finale de l'unité d'enseignement. L'examen écrit évalue la compréhension des concepts présentés et discutés durant le cours théorique, ainsi que leur mobilisation pour l'examen de cas concrets. L'examen écrit comprend des questions ouvertes à réponse longue.
L'examen écrit est organisé en janvier.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Les supports de cours sont fournis via la plateforme eCampus. Il est demandé aux étudiants de suivre les annonces de manière assidue et d'utiliser les outils de collaboration mis à leur disposition dans le cadre de la plateforme.

Contacts

Les enseignants peuvent être contactés par mail pour toute question relative au cours. Les enseignants sont disponibles sur rendez-vous.

  • Jacques Teller, professeur, bât. B52/3 (local 0/444); téléphone 04 366 9499, Jacques.Teller@uliege.be
  • Christophe Breuer, Maître de conférences, bât. A1, téléphone 04 366 5180, Christophe.Breuer@uliege.be