2021-2022 / ARCH2004-3

Séminaire d'analyse des projets urbains

Durée

5j T. t., 50h Th

Nombre de crédits

 Master de spécialisation en urbanisme et aménagement du territoire5 crédits 
 Master en sciences géographiques, orientation générale, à finalité4 crédits 

Enseignant

Jacques Teller

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement durant l'année complète, avec partiel en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Un cycle de séminaires relatifs à des projets urbains est proposé aux étudiants. L'objectif de ces séminaires est de permettre aux étudiants de se familiariser avec des projets urbains innovants et des montages de projet complexes. Ces exposés sont précédés d'un travail de documentation et d'analyse et font ensuite l'objet d'un rapport mettant en perspective les « leçons » que l'on peut tirer de ces expériences.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Au terme de cet enseignement, l'étudiant s'est familiarisé avec des projets urbains innovants et des montages de projet complexes : partenariat public privé, structures institutionnelles innovante, approche originale de la ville). Il est en mesure d'interpréter des exemples concrets pour se les "approprier", en vue de la constitution et l'enrichissement progressif d'une culture urbaine personnelle. Il s'agit là d'une compétence fondamentale dans le domaine de l'urbanisme dans la mesure où l'on considère que le recours aux références est une ressource couramment mobilisée au cours du projet, tant pour ce qui est de la programmation que pour la construction d'argumentaires. L'étudiant est par ailleurs en mesure de prendre la parole en public pour commenter/questionner la présentation d'un projet urbain.

Savoirs et compétences prérequis

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Les séminaires sont répartis sur les deux quadrimestres. Cinq cas "locaux" sont présentés au cours du premier quadrimestre. Cinq cas "étrangers sont présentés au cours du deuxième quadrimestre. Les séminaires du deuxième quadrimestre sont ouverts au public informé : urbanistes, architectes, membres de CCAT etc. Cette ouverture permet d'enrichir le débat en séance et fournit aux étudiants de nouvelles clés d'analyse du cas présenté. Il est demandé aux étudiants de se répartir les cas proposés. Chaque étudiant traitera ainsi deux cas, un cas local et un cas étranger. Chaque étudiant ou groupe d'étudiants présente le cas qu'il a choisi la semaine qui précède l'exposé de l'invité, sous forme d'une présentation PPT. Ceci permettra à chacun de disposer d'un premier aperçu, factuel, des enjeux et de l'historique du cas qui sera abordé la semaine suivante. Chaque étudiant ou groupe d'étudiants rédige ensuite un rapport mettant en perspective les « leçons » que l'on peut tirer des deux expériences qu'il a analysées. Ce rapport se base sur une analyse de la littérature relative au cas, la présentation faite par l'expert (et les informations qu'il fournit à cette occasion) et les recherches ultérieures. Ce rapport ne peut, en aucun cas, dépasser une vingtaine de pages (hors annexes). Ce rapport est structuré autour des points suivants : 1- Présentation du contexte urbain. Contexte urbain et/ou géographique selon l'ampleur de la transformation urbaine en jeu. 2- Historique du cas traité. Analyse chronologique et séquençage de l'historique du projet. Identification des dates clé du processus décisionnel. En quoi ce processus conditionne-t-il le projet final ? 3- Principaux enjeux à l'échelle de la ville. Objectifs poursuivis par le projet. Spécificités du cas abordé par rapport à des développements similaires menés dans d'autres villes. 4- Cartographie des acteurs du projet. Partenaires, pilotage et points de conflits éventuels entre ces acteurs. En quoi ces acteurs ont-ils influencé le projet urbain ? 5- Outils urbanistiques. Montage juridique et financier. Outils réglementaires et opérationnels. Modalités de participation de la population. 6- Principales leçons. Identification des points forts et points faibles du cas traité. 7- Sources et références. Présentations orales et références Internet. Documents consultés. Articles et publications.

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

L'enseignement est présentiel. Un travail significatif de collecte et d'analyse d'information est demandé de la part des étudiant. Ce travail est réalisé en dehors des heures de cours. Les exposés des intervenants sont réservés aux étudiants lors du premier quadrimestre. Ils sont ouvert à une audience plus large au cours du deuxième quadrimestre.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les cas traités les années précédentes sont disponibles à l'adresse suivante : http://www.lema.ulg.ac.be/urba/Cours/cas.php

Modalités d'évaluation et critères

L'évaluation est basée sur le rapport final et suit les sept points définis ci-avant. Il est recommandé de suivre le format proposé (même si les étudiants peuvent s'en écarter). La prise de parole pendant les exposés publics est également prise en compte dans l'évaluation finale. Les grilles d'évaluation des travaux réalisées lors des années précédentes sont disponibles auprès du titulaire du cours. Elles donnent un bonne idée de ce qui est attendu des étudiants en terme d'approche critique et documentaire.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

La présence au cours est obligatoire, ne fut-ce que pour une raison de courtoisie vis-à-vis des intervenants locaux et étrangers qui viennent présenter leur projet. En cas d'impossibilité, veuillez m'en informer (un petit mail suffit). Nous saurons ainsi qu'il ne faut pas vous attendre pour commencer l'exposé.

Contacts

Coordonnées de contact : Jacques Teller, Professeur, bureau 0/444, téléphone 04 366 94 99, Jacques.Teller@ulg.ac.be Je suis disponible, sur rendez-vous, le vendredi matin. Vous pouvez me contacter par mail pour toute question relative au cours.