2021-2022 / ARCH2003-1

Dynamiques d'urbanisation

Durée

26h Th, 26h Pr, 65h Proj.

Nombre de crédits

 Master : ingénieur civil architecte, à finalité5 crédits 
 Master de spécialisation en urbanisme et aménagement du territoire5 crédits 
 Master en sciences géographiques, orientation générale, à finalité5 crédits 

Enseignant

Jacques Teller

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

L'approche générale du cours est d'aborder le territoire et le paysage comme une ressource à valoriser dans le cadre du projet urbain. Il s'agit de prendre en considération les structures territoriales héritées et l'environnement dans ses composantes visuelle et sociale.
Le paysage est ici vu comme un champ d'intervention spécifique pour l'architecte et l'urbaniste, au travers une participation à des travaux d'étude d'incidence paysagère.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Au terme de cet enseignement, les étudiants : 1- maîtrisent les notions de morphologie urbaine, à l'échelle de la ville et du territoire, et d'intégration paysagère (forme urbaine, relation d'une ville ou d'un noyau rural à son site, développement contemporain des paysages périurbains).
2- sont en mesure d'appliquer ces notions à l'analyse intégrée d'un territoire, dans la perspective d'une intervention ou de l'intégration d'un projet dans un paysage existant.

Savoirs et compétences prérequis

Lecture de plans et de cartes. Expression graphique.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

L'apprentissage se base sur un travail de groupe, lors duquel on demande aux étudiants d'étudier un territoire urbain/périurbain. Sont pris en considération :
1- La dynamique du développement des espaces urbanisés qui se développent dans le territoire. Il s'agit de mettre en évidence les principaux nœuds de croissance urbaine/périurbaine et de relier ces phénomènes de croissance avec une analyse des activités rencontrées à proximité. Cette analyse est réalisée essentiellement à partir de cartes historiques (Ferraris, Vander Maelen, etc.) et de photographies aériennes. Elle est complétée par un relevé de terrain. 2- Le milieu bâti rencontré, en terme de gabarit et d'implantation des volumes bâtis (habitat continu, pavillonnaire, juxtaposition de bâtiments autonomes) et d'organisation d'ensemble (selon voirie, trame dispersée). 3- Les paysages ouverts, leurs qualités et les pressions auxquels ceux-ci sont soumis. Il s'agit d'identifier et de caractériser ces paysages, ainsi que les principaux signes et repères qui marquent les vues à partir de points d'accès privilégiés. L'analyse est menée à une échelle territoriale et se concentre sur un transect (coupe, voirie ou fond de vallée) d'une longueur de 10 à 15 kms dans le territoire. Ceci permettra de mettre en évidence des jeux de relations entre différents noeuds territoriaux (ville/périphérie, fond de vallée/plateaux etc.).
Le travail repose sur une modélisation du paysage. Cette modélisation est développée selon une approche qualitative et quantitative. La partie quantitative fait appel aux Systèmes d'Information Géographique (logiciel QGIS), dans leur composante raster et vectorielle.

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Les cours sont présentiels.
Les supports de cours sont fournis via la plateforme eCampus. Il est demandé aux étudiants de suivre les annonces de manière assidue et d'utiliser les outils de collaboration mis à leur disposition dans le cadre de la plateforme.
Le travail se réalise en groupes de 4 à 5 étudiants. La ponctualité et la régularité sont exigées dans le cadre de ce travail, afin de ne pas pénaliser la dynamique de groupe.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les transparents des cours sont fournis aux étudiants.

Modalités d'évaluation et critères

L'évaluation est basée sur le rapport d'analyse fourni à l'issue du travail pratique.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

---
   
   

Contacts

Coordonnées de contact : Jacques Teller, Professeur, bureau 0/444, téléphone 04 366 94 99, Jacques.Teller@ulg.ac.be Je suis disponible, sur rendez-vous, le vendredi matin. Vous pouvez me contacter par mail pour toute question relative au cours.