2020-2021 / PESU1050-1

Questions approfondies d'évaluation en enseignement supérieur

Durée

15h Th, 25h AUTR

Nombre de crédits

 Master de spécialisation en pédagogie universitaire et de l'enseignement supérieur4 crédits 

Enseignant

Pascal Detroz, Dominique Verpoorten

Coordinateur(s)

Pascal Detroz

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement durant l'année complète

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

L'évaluation est un objet générateur de tensions. Nous connaissons tous des situations où l'évaluation à laquelle nous avons été soumis a généré chez nous une profonde déception ou, au contraire, une joie immense. L'évaluation engage l'humain avec son formidable potentiel, mais également avec ses imposantes limites et, comme tout phénomène humain, elle peut être sujette à caution. Au gré des situations, nous sommes évalués ou nous devenons, à notre tour, évaluateurs. Cependant le processus d'évaluation et ses enjeux sont souvent méconnus. En conséquence, le débat public et privé à ce sujet reste souvent très influencé par nos représentations, nos valeurs, nos sentiments... notre subjectivité. Les lieux communs et les représentations erronées foisonnent. Un exemple parmi tant d'autres : chaque année, lors de la présentation des résultats du CEB en communauté française, on entend la remarque suivante : « Un taux de réussite d'environ 90 % ? L'évaluation doit être trop facile ! En plus, il suffit d'un score supérieur à 10/20 pour réussir : comme si avoir la moitié des compétences suffisait ». Or, dans cette simple remarque, il y a au moins deux contre-vérités assez bien documentées dans la littérature scientifique sur l'évaluation, riche de milliers d'articles. Le cours d'approfondissement PESU1050 a pour principe d'utiliser la littérature scientifique comme levier d'apprentissage et de développement professionnel dans le domaine de l'évaluation. Il invite donc les participants à se pencher sur cette littérature à travers un dossier de lecture et ce, pour répondre à quelques questions actuelles pour lesquelles les opinions et jugements de valeur remplacent souvent l'argumentation rationnelle. Quelques exemples : « Faut-il supprimer la note ? », « Le QCM doit-il être banni de l'université ? », « Quel est l'impact d'une diminution du seuil de passage de 12 à 10 à l'université ? »,  « Que signifie réellement un score de 10 sur 20 ? », « Peut-on se fier à la note obtenue par un étudiant ? », « L'oral est-il une meilleure méthode d'évaluation que l'écrit ? »...  Le traitement scientifique de quelques-unes de ces questions sera l'objet du cours et du travail qui sera évalué.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Au terme du cours, le participant sera capable de répondre à une question sur l'évaluation - faisant l'objet d'un débat public - en adoptant une attitude rationnelle favorisant une prise d'appui sur des éléments issus de la littérature scientifique tout faisant preuve de distance critique par rapport à ses représentations initiales. 

Savoirs et compétences prérequis

Idéalement, le participant maîtrisera la lecture en anglais. Dans le cas contraire, il n'est pas exclu de suivre le cours, mais l'accès à certains documents scientifiques d'importance s'en trouvera limité. 
Le participant aura à coeur d'élargir son intérêt pour l'évaluation à des enjeux intellectuels plus généraux que ne le ferait la présentation de « trucs et astuces » en lien avec l'évaluation.
Conformément à l'approche individualisée et intégrative pratiquée dans Formasup, les liens avec les cours PESU0016 (notamment ce qui touche aux activités pédagogiques), PESU0017 (notamment ce qui touche aux choix de régulation), et avec le portfolio à rédiger en fin de formation (notamment ce qui touche à l'explicitation d'une philosophie de l'enseignement) seront recherchés.
Le participant retirera du cours un bénéfice en matière de justification fondamentale de ses choix et de sa philosophie d'évaluateur.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Le cours s'articule en 2 parties.
Le premier contact avec la littérature se limite aux articles figurant dans le portefeuille de lecture. Il sert à "déconstruire" une contre-vérité préalablement choisie par chaque participant.
À partir des bibliographies des articles et présentations faisant partie de la première zone de contact avec la littérature, les participants ouvriront une seconde zone de lecture. Pour cela, ils sélectionneront (dans les bibliographies des articles de la "zone 1" et dans des revues spécialisées) quelques articles ayant attiré leur attention et susceptibles d'étendre leur appréhension scientifique du sujet étudié.
Pour chaque zone de lecture (cf. zones 1 et 2), les participants réaliseront une présentation d'une dizaine de minutes, sous la forme d'une capsule vidéo, des ressources lues. Chaque capsule vidéo fera l'objet d'un entretien individuel avec le titulaire du cours.
La production finale est un rapport d'une dizaine de pages rédigées sur la base des 2 capsules vidéo réalisées ainsi que du FB sur ces capsules reçu de la part du titulaire. Une activité "bilan" collective est également prévue.

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Hormis l'activité "bilan" de fin d'année, les étudiants travaillent essentiellement en autonomie. Des feedback individualisés sont communiqués - via Skype ou sous la forme d'un entretien individuel - à 2 reprises par le titulaires. Bien évidemment, le titulaire répond par mél aux questions que se posent les participants en cours de travail.

Adaptations organisationnelles liées au contexte sanitaire

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Le cours repose sur des lectures et sur des échanges menés à leur propos entre les étudiants et le titulaire. Le dossier de lecture ainsi que des références d'ouvrages sont proposés dans l'espace en ligne du cours hébergé sur la plateforme eCampus.

Modalités d'évaluation et critères

Vous trouverez ci-dessous les modalités d'évaluation envisagées pour les examens en présentiel et à distance ainsi que celle souhaitée en cas de session hybride. En fonction de l'évolution sanitaire, la modalité choisie vous sera communiquée au plus tard un mois avant le début de la session d'examen.

Les activités suivantes font l'objet d'une évaluation :

  • pertinence du choix des articles de la "zone 2" (4 points)
  • qualité des 2 présentations vidéo (2 X 3 = 6 points)
  • qualité du rapport final (8 points)
  • document réflexif  (une page) "Ce dont j'ai pris conscience en analysant la littérature scientifique dans le domaine de l'évaluation" (2 points)
  • 2 points supplémentaires pourront être accordés si l'étudiant rédige un texte convaincant sur le thème "La documentation scientifique en évaluation échappe-t-elle à tout jugement de valeur, à toute subjectivité ?"

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Le cours laisse une grande part d'autonomie aux participants. Le titulaire est disponible sur demande.

Contacts

Pascal Detroz (p.detroz@ulg.ac.be)
Dominique Verpoorten (dverpoorten@ulg.ac.be)