2020-2021 / GEOG2014-1

Dynamiques géographiques des enjeux du monde contemporain

Théorie

Pratique

Durée

Théorie : 50h Th
Pratique : 45h Pr

Nombre de crédits

 Bachelier en sciences géographiques, orientation générale10 crédits 

Enseignant

Théorie : Guénaël Devillet, Jean-Marie Halleux, Serge Schmitz
Pratique : Guénaël Devillet, Jean-Marie Halleux, Serge Schmitz

Coordinateur(s)

Serge Schmitz

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement durant l'année complète, avec partiel en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Théorie

L'unité d'enseignement sur l'ensemble de l'année intègre : - 50 heures de cours théoriques (au premier quadrimestre) - 18 heures d'exercice (au second quadrimestre) - 3 séances de tutorat pour la réalisation du travail intégré (au second quadrimestre)

Les cours théoriques intègrent les chapitres suivants (50h Th) :
- Histoire de la géographie (Serge Schmitz)
- Les fondamentaux de la géographie (y compris les principaux concepts de la discipline) (Jean-Marie Halleux)
- Géographie de l'énergie (Jean-Marie Halleux)
- La géographie du développement et de la mondialisation (Jean-Marie Halleux)
- Géographie de la population (Serge Schmitz)
- Géographie politique (y compris la géographie politique de l'eau) (Serge Schmitz)
- Localisation des productions agricoles (Jean-Marie Halleux)
- Localisation des industries et des services (Guénaël Devillet)
Les contenus du cours se focalisent sur les enjeux liés à l'échelle mondiale. A ce titre, ils sont complémentaires au cours de bloc 2 (Diagnostic et aménagement des territoires urbains) focalisé sur l'échelle urbaine et locale.
Face à des discours souvent généralisateurs et à des modèles souvent réducteurs, les développements des cours théoriques cherchent à décortiquer les réalités, les jeux d'acteurs et les logiques d'interactions spatiales liées au sujet de la mondialisation. Ils cherchent également à mettre en exergue les grands enjeux planétaires autour de six thématiques principales : l'énergie, l'alimentation, le développement économique, l'environnement, la démographie et la gouvernance.
- Les enjeux énergétiques sont analysés en relation avec les productions, l'organisation des marchés et l'environnement.
- Les enjeux de l'alimentation sont pour leur part articulés avec le sujet des productions agricoles, en traitant de leurs distributions spatiales et de l'organisation des marchés.
- Les enjeux du développement économique sont abordés dans différentes parties du cours : la partie dédiée au sujet de la mondialisation, mais également les parties liées à l'analyse de la localisation des activités économiques (l'agriculture, les industries et les services).
- Le sujet des enjeux environnementaux est également abordé dans différentes parties du cours, en particulier dans la partie relative à la géographie politique (où le sujet de la géopolitique de l'eau est détaillé) et dans la partie relative à la géographie de la population (qui interroge les relations entre ressources et peuplement humain).
- Concernant les enjeux démographiques, à côté de la problématique des ressources, des problématiques telles que le vieillissement et les migrations internationales seront également prises en compte.
- Au niveau des enjeux de gouvernance, ce sont ici les sujets des conflits et des diversités culturelles qui seront analysés. 

Pratique

Voir GEOG2014-A-a 

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Théorie

Les acquis d'apprentissage liés aux cours théoriques (premier quadrimestre) sont les suivants : - doter les futurs géographes des concepts et approches de base de la géographie économique et sociale ; - fournir les savoirs de base dans les domaines de la géographie politique, de la géographie économique, de la géographie de la population et de la géographie des transports ; - sensibiliser les étudiants à l'originalité de la démarche géographique ; - permettre aux étudiants de recadrer les problèmes et les débats politiques liés aux grands enjeux du monde contemporain.  
Les acquis d'apprentissage liés aux séances d'exercices et au travail intégré (second quadrimestre) sont les suivants : - collecter, traiter et critiquer des données ; - sensibiliser à la démarche scientifique (formulation d'hypothèse, critique des sources, schématisation, modélisation, calcul d'indices, citation des sources et des références) ; - développer l'esprit de synthèse et la capacité à construire une réflexion de type systémique ; - développer l'autonomie dans les tâches d'apprentissage et de gestion du calendrier ; - développer une réflexion sur les échelles spatiales pertinentes. 

Pratique

Voir GEOG2014-A-a 

Savoirs et compétences prérequis

Théorie

Le cours ne requiert pas de connaissances préalables autres que celles attendues d'un étudiant diplômé de l'enseignement secondaire choisissant une formation universitaire. Une ouverture aux problèmes économiques, sociaux et environnementaux est toutefois souhaitée.

Pratique

Voir GEOG2014-A-a 

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Théorie

Le cours intègre :
- 50 heures de cours théoriques (au premier quadrimestre)    - 18 heures d'exercices (au second quadrimestre)   - 3 séances de tutorat pour la réalisation du travail intégré (plus une évaluation formative durant la session) (au second quadrimestre)
 

Pratique

Voir GEOG2014-A-a   

Mode d'enseignement (présentiel, à distance, hybride)

Théorie

Les exercices (second quadrimestre) intègrent six thèmes et activités :
- l'acquisition de données ;
- la réalisation de graphiques avec un tableur ;
- des exercices en relation avec le cours de géographie de la population (projections démographiques) ;
- l'utilisation des moteurs de recherches bibliographiques et le fonctionnement de la bibliothèque ;
- l'approche systémique et les diagrammes explicatifs ;
- des exercices en relation avec le sujet du développement ;
La participation aux séances d'exercices est obligatoire.   
  La réalisation des séances d'exercice doit permettre aux étudiants de d'acquérir des outils et des compétences pour réaliser un travail intégré (second quadrimestre). Dans ce cadre, chaque étudiant travaille sur une région du monde, sur base de la différenciation de l'ONU en 22 régions. Il rédige un rapport écrit qui vise à analyser les relations entre la région prise en compte et les grands enjeux mis en avant dans le cadre des cours théoriques. Ce rapport développe une approche mutiscalaire visant notamment à articuler la situation de la région investiguée à la problématique de la mondialisation.
Chaque étudiant se voit confier une région par les encadrants. Il a ensuite à focaliser son travail sur un type d'enjeu parmi les six grandes dimensions développées dans le cadre des cours théoriques. L'étudiant doit lui-même identifier la thématique qu'il souhaite développer.
Le travail écrit représentera un texte compris entre 25 000 et 35 000 signes (espaces compris). Ce travail devra intégrer au moins deux documents originaux produits spécifiquement : un graphique et un diagramme explicatif. Il devra également être accompagné de documents cartographiques (non personnels à ce stade des études). Ces différents documents devront être commentés par le texte qui les accompagne.
  

Pratique

Voir GEOG2014-A-a    

Adaptations organisationnelles liées au contexte sanitaire

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Théorie

Différents documents via MyULiège : diaporamas et publications scientifiques liées aux matières des cours théoriques.
 

Pratique

Voir : GEOG2014-A-a 
 

Modalités d'évaluation et critères

Conformément à la circulaire de rentrée académique 2020-2021, un protocole de fonctionnement décliné en codes couleur a été établi pour l'enseignement supérieur dans le cadre de la lutte contre la Covid. Les engagements pédagogiques ont été prévus en codes « jaune » et « orange ».
En cas de passage en code « rouge », aucune évaluation ne pourra être organisée en présentiel.
Plus d'informations

Théorie

Certains exercices réalisés lors des TP seront évalués de manière formative.
L'évaluation intègre deux cotations : une première pour le travail intégré (50 % de l'évaluation finale) et une seconde pour les examens (50 % de l'évaluation finale). La matière des examens se rapporte aux cours théoriques.
Un premier examen écrit est organisé durant la session de janvier. Un second examen écrit est organisé lors de la session de juin pour les étudiants n'ayant pas réussi en janvier. Un examen oral est organisé lors de la seconde session (août-septembre).

Pratique

Voir : GEOG2014-A-a 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Théorie

Le calendrier détaillé sera précisé lors du premier cours.

Pratique

Voir : GEOG2014-A-a 

Contacts

Théorie

Professeurs : Guénaël Devillet, Jean-Marie Halleux (coordinateur) et Serge Schmitz Encadrant pour les travaux pratiques : Lauriano Pepe Encadrants pour le travail intégré : S. Schmitz et L. Pepe
Adresses de contacts : g.devillet@uliege.be Jean-Marie.Halleux@uliege.be S.Schmitz@uliege.be lauriano.pepe@uliege.be

Pratique

Voir : GEOG2014-A-a