2019-2020 / SPOL0084-1

Thèmes de politique belge

Durée

30h Th

Nombre de crédits

 Bachelier en sciences politiques, orientation générale5 crédits 
 Cours supplémentaires destinés aux étudiants d'échange - Erasmus5 crédits 
 Master en communication multilingue, à finalité5 crédits 
 Master en journalisme, à finalité5 crédits 

Enseignant

Pierre Verjans

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Dans l'écume des jours politiques, les thèmes se suivent, se remplacent et permettent de voir les rapports de force, les structures politiques entre partis, groupes de pression ou acteurs économiques privés. Suivre les thèmes permet de voir leur rapide et médiatique obsolescence en même temps que les courants profonds peu visibles qui organisent la vie politique.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Cet enseignement a pour objet d'appréhender les questions de politique belge à partir d'un double regard à la fois conceptuel (apprentissage d'un certain nombre de repères essentiels) et opérationnel (capacité d'analyse et de raisonnement mise en Ĺ“uvre à partir des développements de l'actualité en cours), dans le cadre d'une approche transversale mêlant les éléments historiques, juridiques, territoriaux, stratégiques, ...
Il s'agit ainsi de dégager progressivement des clés de lecture permettant d'analyser les faits significatifs de l'actualité politique et d'identifier, notamment, leurs tenants et aboutissants, les continuités et les ruptures dont ils sont porteurs, les rapports de force en présence, les enjeux cachés qu'ils revêtent ou les motivations - manifestes ou latentes - des acteurs.
Il vise ainsi à permettre aux étudiants d'acquérir en la matière des compétences à la fois théoriques et pratiques, et de pouvoir poser un regard éclairé sur l'actualité politique belge.

Savoirs et compétences prérequis

Les cours d'Histoire politique belge et d'Institutions politiques et droit constitutionnel, porteurs d'outils tout à fait utiles pour la problématique sont indispensables.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Présentations par les étudiants de monographies sur des thèmes de politique belge.

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

Les exposés oraux d'analyse des thèmes sont organisés de la façon suivante : - une planification est organisée en concertation avec les étudiants ; - à chaque séance de cours, deux groupes de deux ou trois étudiants sont ainsi chargés de présenter un exposé oral, chacun pour une des deux moitiés de la période qui précède la séance ; - le travail ne vise pas seulement à identifier et à décrire les éléments significatifs de l'actualité, mais surtout et prioritairement à les analyser et à apporter dans ce cadre une plus-value explicative : mise en perspective critique, mise en relation, ... - lors de la séance de cours, chaque groupe remet à l'enseignant un document écrit reprenant - en synthèse ou de façon exhaustive - la trame de l'exposé oral.
Une participation active est toujours souhaitée.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

BEAUFAYS J, MATAGNE G (éditeurs), La Belgique en mutation. Systèmes politiques et politiques publiques (1968-2008), Bruylant, Bruxelles, 2009.
 

Modalités d'évaluation et critères

L'évaluation repose sur trois éléments : - exposé d'un thème, en groupe, avec présentation orale et plan écrit (20 %) ; - travail écrit (30 %) ; - examen en fin d'année (50 %).
Le cas échéant, la participation au cours sera par ailleurs prise en compte de façon complémentaire.
Le travail écrit est un travail personnel, visant l'analyse d'un thème de politique belge. Il ne vise pas seulement à identifier et à décrire une question d'actualité politique, mais surtout et prioritairement à l'analyser et à apporter dans ce cadre une plus-value explicative. Les étapes suivantes sont conseillées : - définition de la question ; - situation de la problématique : le cas échéant, acteurs, contexte historique, situation juridique, enjeux budgétaires, ... ; - mise en perspective, rapport des forces en présence, enjeux explicites ou latents, ...
L'examen écrit porte sur les thèmes exposés au cours et sur l'examen de l'actualité, et vise autant la connaissance de la matière enseignée que la maîtrise des clés de lecture dégagées et la capacité à les utiliser face à une problématique.

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Le cours s'adresse à des adultes soucieux de prendre leur formation en charge.

Contacts

Titulaire: Pierre Verjans Département de science politique Faculté de droit, de science politique et de criminologie Université de Liège Place des orateurs, 3, B31 4000 Liège pverjans( a )uliege.be