2019-2020 / PHIL0229-1

Voir et agir au prisme du genre : outils théoriques et critiques

Durée

15h Th, 15h Pr

Nombre de crédits

 Master de spécialisation en études de genre5 crédits 

Enseignant

Florence Caeymaex, Collégialité, Grégory Cormann

Coordinateur(s)

Grégory Cormann

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Ce cours propose aux étudiant.e.s de découvrir des outils et concepts mis en place et utilisés par les associations et groupes actifs dans le domaine de l'émancipation et du soutien aux personnes racisées, aux femmes et aux minorités sexuelles. 
Ces outils seront présentés tant du point de vue théorique que de leur utilisation pratique, en collaboration avec des associations de terrain.
Le thème retenu pour la seconde année de ce cours (2019) est le "self-help" que nous entendons comme réappropriation de savoirs et de pratiques en rapport avec le corps. D'une part, nous nous intéresserons au domaine de la santé des femmes ; d'autre part, nous nous intéresserons aux rapports de force, aux intersections entre genre, ethnie et orientation sexuelle.
Organisation pour l'année 2019-2020 :
Les trois journées de cours en collaboration avec des associations se donneront les 3, 4 et 5 février 2020, toute la journée.
La présentation des travaux aura lieu le 5 mai 2020.
Coordination du cours : Laura Aristizabal Arango, Jessica Borotto, Siân Lucca, Marta Luceno Moreno, Manon Roussaux, Caroline Wintgens.

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

A l'issue de ce cours, les étudiant.e.s seront capables d'identifier les enjeux d'émancipation qui se présentent sur leur lieu de travail ou dans leurs activités associatives, de diriger les personnes concernées vers les organisations les plus adaptées, de proposer des solutions aux difficultés rencontrées dans une perspective d'émancipation et de soutien aux personnes marginalisées, en particulier dans le domaine de la santé, et en favorisant les dispositifs d'auto-santé.
Les étudiant.e.s seront également capables d'analyser et de rendre compte de ces situations en prenant en compte leur dimension sociologique et historique. 

Savoirs et compétences prérequis

Aucun.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Le cours se déroulera en deux temps. Pendant 3 jours consécutifs (du 3 au 5 février 2020), aura lieu la formation où les outils théoriques et pratiques seront présentés en collaboration avec les associations, en alternant séances théoriques et ateliers. La participation à l'ensemble de cette formation est obligatoire pour pouvoir présenter le travail écrit. Le 5 mai, aura lieu le deuxième temps du cours lors d'une journée de clôture où les étudiant.e.s présenteront leur travail.

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

Formation de 3 jours, suivie d'une journée de clôture.
Présentiel. Cours théorique et travaux de groupe.

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Lectures obligatoires :
Combahee River Collective, "Déclaration du Combahee River Collective" [1979], trad. fr. Jules Falquet, dans Les Cahiers du CEDREF [En ligne], n° 14, 2006. URL: https://journals.openedition.org/cedref/415
Donna Haraway, "Savoirs situés : Question de la science dans le féminisme et privilège de la perspective partielle" [1987], dans Le Manifeste Cyborg et autres essais. Sciences. Fictions. Féminismes, Anthologie établie par Laurence Allard, Delphine Gardey et nathalie Magnan, Paris, Exils Editeur, 2007, p. 107-143.
MIAU! Movimiento Insurrecto por la Autonomie de Una misma, Chili, 2015. Documentaire. URL: http://www.vimeo.com/118763092 
 

Modalités d'évaluation et critères

L'évaluation du cours se déroulera en deux temps : une présentation orale de votre travail et, par la suite, la remise d'un travail écrit. 
Date de présentation des travaux : information à venir
Dépôt du travail écrit : à déterminer avec les étudiant.e.s. 
Les travaux peuvent se faire par groupes de deux.
Les consignes détaillées de l'évaluation vous seront transmises par mail. Vous devez vous référer à ce document de présentation des consignes pour la bonne réalisation du travail.  
 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Contacts

C.Wintgens@uliege.be

Adaptation des engagements pédagogiques suite à la pandémie de COVID-19 pour la session de mai-juin

Méthodes d'apprentissage mises en œuvre : enseignement à distance

La dernière journée de cours, prévue le 5 mai 2020, qui devait initialement permettre une présentation et un suivi en présentiel des travaux individuels, a été transformée en une étape facultative de suivi de ces travaux.
Ce suivi s'inscrit dans le prolongement de l'accompagnement à distance qui a été maintenu fin mars-début avril et qui a permis de jeter les bases du travail final.
La forme de ce travail et ses objectifs ont toutefois été recentrés (voir ci-dessous pour les modalités de validation du cours). L'équipe du cours se tient à la disposition des étudiant-e-s pour les accompagner, de quelque manière que ce soit, dans cette période non seulement exceptionnelle mais aussi critique.

Matière de l'évaluation

Méthodes d'évaluation

L'équipe du cours a opté pour le principe d'une note politique et solidaire (validation automatique, la même pour tout le monde), d'une supervision individualisée, adaptée aux possibilités de travail de chacun.e et d'une évaluation qui sera strictement qualitative (appréciations qualitatives, retours critiques, conseils).  Cela veut dire concrètement que : - tous les étudiants obtiendront une note de 18/20, assurant à chacun d'être délibérable et ceci, sans pénalité pour celles et ceux qui ne seraient pas en mesure de répondre à toutes les exigences initialement prévues dans les consignes de travail ; - nous attendons simplement de votre part, au titre de condition minimale pour être crédité de cours (avec cette note), un document de trois pages (minimum) répondant librement aux remarques, questions et suggestions émises lors de la supervision de la première phase du travail (présentation du sujet en une à deux pages rendue fin mars). Nous restons à disposition pour la réalisation de cet exercice minimum. A rendre à la date convenue du 7 juin. - les étudiants qui souhaitent et sont en mesure d'aller plus loin dans le travail, voire de le mener à bien dans les termes prévus par les consignes initiales seront soutenus et supervisés, ce qui permettra à ceux pour qui il est possible et important d'avancer de bénéficier d'une évaluation qualitative de leurs réalisations. A rendre à la date convenue du 7 juin.

Contact

C.Wintgens@uliege.be