2019-2020 / HAAR0127-1

Séminaire d'histoire de la musique

Durée

30h SEM

Nombre de crédits

 Master en histoire de l'art et archéologie, orientation générale, à finalité5 crédits 
 Master en histoire de l'art et archéologie, orientation musicologie, à finalité5 crédits 
 Master en histoire de l'art et archéologie, orientation générale5 crédits 
 Master en histoire de l'art et archéologie, orientation musicologie5 crédits 

Enseignant

Emilie Corswarem

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au premier quadrimestre, examen en janvier

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Public
Ce séminaire est accessible aux étudiants de Master en histoire de l'art et archéologie orientation générale (à finalité approfondie, didactique ou spécialisée), orientation musicologie et orientation archéométrie.
Il prend place dans un programme cohérent de formation spécialisée en relation avec les activités de recherche du Département « Transitions. Département de recherches sur le Moyen Age tardif et la Première Modernité ».
Description du cours
Le séminaire aborde la question des rapports entre danse à musique. Ces deux formes artistiques, a priori éminemment complémentaires, ont été le plus souvent pensées isolément l'une de l'autre. La musicologie a longtemps considéré la danse comme illustrant voire traduisant la musique (cf. Editorial Early Music, n. 14, 1986). Or, le rapport entre les deux formes artistiques est bien plus complexe ; il évolue par ailleurs à travers le temps, du simple dialogue à la dissociation la plus totale.
Ce rapport, de même que les modalités diverses que prend celui-ci, peuvent être explorés en vue de cerner la place de la danse et de la musique à un moment ou en un lieu déterminés.
Ce cours ne consiste pas en un cours d'histoire de la danse. Il ne vise donc pas à examiner de manière exhaustive l'ensemble des grands courants de cette discipline artistique. Il consiste plutôt en une série d'analyses approfondies - à déterminer en début d'année académique, en fonction des intérêts des étudiants inscrits - de phénomènes, de chorégraphies, de courants ou de périodes déterminées.   Parmi les thématiques pouvant être envisagées :




  • danse et musique dans le culte bachique (moyen de communication avec les immortels)
  • musique et danse sacrée au Moyen Age, en ce compris danse macabre et dansomanie
  • la danse et son ambivalente valeur morale à la Renaissance et à la Réforme
  • l'émergence de la danse comme discipline artistique - codification
  • ...
  • le ballet de cour : politique d'une langue mythologico-galante
  • de la Tanztheaterà la Nouvelle danse française
  • Merce Cunningham et John Cage : la révolution de la dissociation
  • lorsque la danse est musique : Michèle Noiret
  • ...

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Ce séminaire est l'occasion d'acquérir des balises méthodologiques et théoriques nécessaires en vue de l'élaboration d'un commentaire critique d'une œuvre ou d'un ensemble d'œuvres. Ce commentaire sera nourri de la prise en compte du substrat théorique de l'époque et de la recherche actuelle. 

Savoirs et compétences prérequis

Aucun

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Selon la période envisagée, ce cours, profondément interdisciplinaire, puisera aux textes anciens, à l'iconographie et privilégiera les réflexions transhistoriques et transculturelles en vue de mieux mesurer tant certains particularismes que certaines permanences culturelles.
L'enseignement oral se complètera donc de lectures, de diaporamas et de vidéos. 
Il reposera pour partie sur des cours ex-cathedra ménageant un espace de discussion et de débats et pour partie sur des exposés élaborés par les étudiants qui le souhaitent, fruit de la recherche menée par ceux-ci. 
Dans la mesure du possible, nous assisterons à une production contemporaine qui fera l'objet d'une analyse collective. 
 

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

Le cours se donnera le mardi de 14 à 16h (premier quadrimestre) au local R30.
A confirmer

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

Les principaux documents iconographiques et textuels utilisés pendant le cours ainsi que les diaporamas projetés seront disponibles sur la plate-forme d'enseignement eCampus.
Les étudiants disposeront en outre d'un syllabus reprenant les textes systématiquement analysés en cours.

Modalités d'évaluation et critères

Examen écrit

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Contacts

Emilie Corswarem (E.Corswarem@ulg.ac.be)