2018-2019 / Master

Sciences géographiques, orientation climatologie, à finalité

120 crédits

Description complète

A Liège, le Master en Sciences géographiques, orientation climatologie est orienté sur le "Global Change" (Climatologie - Processus de Surface - Dimension Humaine), c'est pourquoi cette terminologie est reprise dans la description du master.

Le master en "Global Change" (Climatologie - Processus de Surface - Dimension Humaine) s'articule en un socle commun et une spécialisation. Le socle commun inclut différents cours professionnels, et une série de cours introductifs se focalisant sur les trois dimensions du changement global : le climat, les processus de surface et la dimension humaine du changement global.

Dans les cours de spécialisation, les étudiants développeront leurs compétences et leurs connaissances selon leurs propres intérêts. Pour cela un large choix de cours est offert, en se fondant sur trois thématiques centrales et interdépendantes du changement global :

  • (1) le changement climatique à l'échelle locale et globale ;
  • (2) les impacts des changements environnementaux sur le paysage, les risques naturels et les autres processus de surface ;
  • et (3) les dimensions humaines du changement global.

La spécialisation en CLIMATOLOGIE débute par une formation de base portant sur la modélisation du climat, l'acquisition des compétences en informatique nécessaires à une telle modélisation, l'analyse des séries climatiques, et sur l'utilisation des données de télédétection pour les applications climatiques. Durant l'année de spécialisation, les étudiants recevront une formation solide en météorologie, en modélisation régionale du climat et de la végétation et en océanographie ; cela inclut aussi un stage au MeteoWing (le service de prévision météorologique des forces de défense belge). Sont abordées à la fois la climatologie/météorologie appliquée (agro-météorologie, prévision météo ...) et la climatologie fondamentale (étude des régions polaires, des gaz à effet de serre, développement de modèles climatiques).

La spécialisation en PROCESSUS DE SURFACE (Géomorphologie et Risques environnementaux) commence par une acquisition des compétences nécessaires en SIG et analyse spatiale, modélisation des processus de surface et techniques d'analyses de laboratoire. Ceci est réalisé à travers une série de cours, d'excursions et de projets de terrain (en Belgique et à l'étranger). Cette spécialisation porte sur la compréhension, la prédiction et la réduction des risques environnementaux (incluant les glissements de terrain, les inondations et la dégradation des sols/terres) à différentes échelles spatiales et temporelles ; ceci est complété par un stage sur ces problématiques.

La spécialisation dans la DIMENSION HUMAINE du Changement Global porte sur les aspects géopolitiques des changements environnementaux : les impacts du changement global sur la migration et la santé publique, les négociations climatiques et la diplomatie, le lien entre environnement et sécurité, etc. Il est complété par un stage dans une organisation internationale, un groupe de réflexion (think-tank), une ONG ou un centre de recherche.

Chaque spécialisation inclut aussi un mémoire où les étudiants développeront un projet personnel de recherche. Ce travail s'effectuera en proche collaboration avec un chercheur actif comme superviseur et offre la possibilité d'effectuer une partie du travail à l'étranger.

Suivant votre intérêt et votre formation antérieure, deux versions de ce master peuvent être suivies : un master en deux ans (120 ECTS) pour les étudiants ayant le diplôme de bachelier adéquat, et un master en un an (60 à 75 ECTS) pour les étudiants ayant déjà le diplôme de master adéquat. Tous les cours de la version du master en un an sont offerts en anglais.

En savoir +  :

Site du Département d'enseignement de Géographie

Site du Master

Atouts du programme

Pourquoi la géographie à L'ULiège ?

La géographie à l'ULiège, c'est :

  • une discipline abordant aussi bien les aspects théoriques qu'appliqués ;
  • plusieurs domaines d'expertises uniques en Fédération Wallonie-Bruxelles ;
  • un environnement de recherche et d'enseignement international (nombreux Erasmus, stages à l'étranger...) ;
  • des infrastructures à la pointe de la technologie : laboratoires de haut niveau (hydrographie et géomorphologie fluviale, climatologie et topoclimatologie...), équipements de mesure professionelles (scanner-laser, GPS haute précision...)
  • ...

Elle se décline en 4 domaines :

  • la géographie physique, y compris la climatologie,
  • la géographie économique et sociale,
  • la géomatique et la géométrologie,
  • la didactique de la géographie.

En géographie physique, les domaines de compétence sont spécialement la géomorphologie, l'hydrologie et la climatologie. Les travaux de recherche portent non seulement sur les territoires de l'Europe du Nord-Ouest, les régions polaires (fonte des glaces) mais aussi de plus en plus sur les pays en développement (Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-Est).

En géographie économique et sociale, les domaines de compétence sont le développement territorial, la localisation des activités économiques et l'étude des paysages. Cette expertise scientifique a permis d'étudier la faisabilité de nombreux projets d'aménagement et de développement de territoires tant privés que publics.

En géomatique-géométrologie, l'Université de Liège s'affirme chaque jour davantage comme un centre de référence, unique en Belgique francophone. Les domaines de compétences relèvent des méthodes d'acquisition de données spatiales (GNSS, topométrie, télédétection...) et de gestion et de traitement de l'information géographique (SIG, analyses spatiales).

Enfin, la didactique de la géographie est aussi devenue un pôle de recherche et de formation de plus en plus reconnu à l'échelle internationale pour ses productions pédagogiques (traités, manuels, dossiers, atlas) et le développement de nouveaux outils multimédias.

Acquis d'apprentissage

Au terme du master en sciences géographiques, l'étudiant sera capable de :

  • Maîtriser des connaissances théoriques et pratiques spécialisées issues de la recherche fondamentale et appliquée dans l'orientation qu'ils auront choisie
  • Comprendre, évaluer et modéliser le fonctionnement d'un système géographique complexe par l'observation, la définition d'hypothèses, l'acquisition et l'analyse spatiale de données géographiques
  • Résoudre des problèmes liés à des situations nouvelles et complexes dans les domaines professionnels liés à l'orientation qu'ils auront choisie
  • Etablir de façon autonome un projet de recherche aboutissant à la rédaction d'un rapport et à sa défense orale
  • Concevoir, gérer et évaluer des projets professionnels de manière autonome Donner cours dans l'enseignement secondaire et dans l'enseignement supérieur.

Valeurs

Rigueur scientifique, autonomie, créativité, travail en équipe.