2018-2019 / Master

Sciences économiques, orientation générale, à finalité

120 crédits

Description complète

Le rôle de l'économiste dans la société

Dans nos sociétés, on échange beaucoup (biens, services et informations). La complexité de ces échanges et leur impact économique font du métier d'économiste un métier très prisé. La raison d'être de l'économiste est de comprendre les sociétés dans lesquelles nous vivons et de rechercher les meilleures façons d'utiliser les ressources à notre disposition pour relever les défis contemporains. En ce sens, il a le plus souvent un rôle d'analyse et de conseil auprès des dirigeants du monde politique et des affaires (organisations internationales, banque, assurance, entreprises multinationales, ministères, ONG, cabinets de consultants, recherche privée et publique...).

Une discipline scientifique

Pour interpréter les données statistiques et expliquer les phénomènes économiques qui interpellent la société, l'économiste a besoin d'une solide formation en théorie économique, en histoire économique ainsi que d'une bonne compréhension des structures politiques et sociales. En ce sens, l'économie fait partie des sciences sociales. Les études en économie aujourd'hui font appel aux mathématiques et aux statistiques, tout en s'appuyant sur de bonnes aptitudes rédactionnelles. Elles peuvent donc aussi bien convenir à des esprits scientifiques tentés par les questions économiques et sociales qu'à des esprits littéraires n'ayant pas d'aversion pour les équations. Enfin, ces études peuvent apporter une solide formation quantitative de base en sciences sociales qui s'avère être de plus en plus utile pour des études en gestion, en sciences politiques, en droit ou en sociologie.

Sont présentés ici les 2 Masters en Sciences économiques à finalités spécialisées . Un master à finalité approfondie préparant à la recherche et un master à finalité didactique formant au métier d'enseignant dans le secondaire supérieur sont également proposés.

ECONOMICS AND SOCIETY

Ce Master permet :

  • une formation pointue en analyse économique et en méthodes quantitatives ;
  • l'élaboration de solutions stratégiques pour la croissance et la gouvernance des entreprises, des organisations non gouvernementales ou des institutions publiques ;
  • l'analyse des politiques publiques à l'égard des entreprises ou des citoyens.

Outre les cours obligatoires communs à tous les étudiants, vous pourrez vous spécialiser dans des domaines tels que la politique de développement régional, les politiques publiques relatives à la concurrence et à l'innovation, les finances publiques locales et nationales, ou encore aux politiques de sécurité sociale.

ECONOMICS AND FINANCE

La récente crise financière a mis en exergue le rôle important pris par les marchés financiers dans nos économies modernes. Elle a en particulier révélé l'insuffisance de nos connaissances et maîtrise des liens très imbriqués entre le secteur financier et la croissance économique.

Le Master en Sciences économiques à finalité spécialisée en Economics and Finance a pour objectif de vous offrir une double formation en économie et en finance, et ainsi de proposer au secteur financier, mais également à d'autres secteurs (marchands ou non marchands), des profils possédant cette double compétence.

La formation vise à vous fournir des méthodes rigoureuses d'analyse et de synthèse fondées sur la modélisation et les techniques économétriques. Plus particulièrement, vous suivrez des cours approfondis en :

  • économie de la croissance et en économie internationale,
  • économie de l'information et de la théorie des jeux,
  • finance de marché, finance d'entreprise, et gestion du risque,
  • économétrie des séries temporelles et des données en panel.

Un stage, pour lequel vous devrez rédiger un rapport, est également inscrit à votre programme. Votre travail de fin d'études portera sur le même sujet. Cette spécialisation dans un domaine précis vous permettra de développer une expertise qui pourra être considérée comme une carte de visite lors d'un entretien d'embauche.

Ces 2 masters vous offrent :

  • des outils essentiels pour analyser et comprendre les enjeux de l'économie locale et globale ;
  • des connaissances scientifiques et des techniques quantitatives pour analyser des problèmes économiques, financiers et sociaux à partir des faits et des données observés. La numérisation à grande échelle et l'apparition des données massives requièrent de la part des entreprises, des administrations publiques et des organisations non gouvernementales une gestion de plus en plus quantitative. La formation des économistes est parmi les plus adaptées à cette évolution technologique ;
  • une formation orientée vers l'analyse et l'interprétation des données afin de mieux décider et de mieux prévoir ;
  • un programme qui s'appuie sur l'expertise de HEC Liège dans les domaines suivants : développement économique régional, concurrence et innovation, économie publique et finance ;
  • des opportunités de carrières variées et attractives. De nombreuses enquêtes montrent que la formation en économie est particulièrement recherchée sur le marché du travail en Belgique comme à l'étranger. La numérisation de nos économies renforce l'attrait de cette formation. Nos diplômés sont recrutés dans les banques et les sociétés de consultance à Bruxelles et au Luxembourg, à la Banque Nationale de Belgique, dans les centres de recherche privés et publics ainsi que dans les administrations publiques.

Atouts du programme

  • L'importance accordée aux langues étrangères et à l'internationalisation dans la formation

    Un enseignement en master soit complètement en anglais, soit bilingue français-anglais, et la maîtrise d'une seconde langue étrangère, un séjour en 1er bloc de master dans une des 152 universités partenaires dans 41 pays (47% disposant d'une accréditation au minimum parmi EQUIS, AACSB et EPAS et 10% disposant de la prestigieuse triple accréditation), une politique de double diplômation avec des universités étrangères...

  • Une formation qui combine les compétences universitaires transversales

    Des compétences nécessaires au bon développement d'une carrière dans le monde économique, en entreprise ou dans les organisations professionnelles (adaptabilité, flexibilité, curiosité intellectuelle, ouverture sur le monde, créativité, esprit entrepreneurial, communication, investissement et parcours personnel, ancrage dans le réel, apprentissage continu)

  • Des ateliers de compétences uniques en Belgique francophone

    Structure pédagogique originale permettant d'acquérir et de valider diverses compétences pratiques au sein d'une grande variété d'ateliers transdisciplinaires vous permettant de développer des soft skills (capacité de communication, de négociation, de leadership...), de construire un projet professionnel, d'acquérir des compétences opérationnelles, de personnaliser votre formation... À terme, vous recevrez, en complément à votre diplôme, un document reprenant toutes les compétences acquises.

Acquis d'apprentissage

Profil

Le Master en Sciences économiques est le fruit d'une concertation des différentes parties prenantes de l'Ecole. Conçu en cohérence avec la mission de celle-ci, ce programme vise à apporter aux étudiants les outils techniques et méthodologiques appliqués à des données qualitatives et quantitatives. Ces outils leur permettront d'analyser le fonctionnement et l'évolution dans le temps des marchés de produits et d'actifs, leurs développements ainsi que l'efficacité des politiques économiques. Ces outils leur permettront également d'anticiper, dans une perspective globale, le comportement des consommateurs et des décideurs ainsi que les conséquences économiques de leurs décisions. Il s'agit de former les étudiants à émettre des avis et suggestions quant à ces décisions, et sur la base de l'expérience acquise, à les prendre à leur tour. Ils se spécialiseront dans un domaine en particulier.

Acquis d'apprentissage

Savoirs

  • Maîtriser et approfondir les connaissances et techniques acquises lors d'un premier bachelier en sciences économiques et de gestion ;
  • Renforcer ses connaissances et sa compréhension de la micro économie, de la macro économie et de l'économétrie ;
  • Acquérir des connaissances et une compréhension approfondie du domaine de spécialisation choisi.

Compétences

  • Comprendre et maîtriser les outils techniques et méthodologiques qui permettent de rechercher l'information pertinente et utile, de l'analyser et d'en tirer des conclusions sur base des connaissances et théories économiques apprises ;
  • Rechercher de manière autonome et méthodique l'information nécessaire à la résolution d'un problème économique complexe et transversal ;
  • Comprendre et utiliser les techniques et outils de la statistique et de la probabilité ;
  • Comprendre et modéliser un problème économique concret en mobilisant les informations recherchées de façon autonome, les connaissances, les outils et les techniques apprises pour y apporter des solutions pertinentes ;
  • Comprendre et maîtriser 2 langues dont l'anglais ;
  • S'exprimer en 2 langues étrangères : C1 en anglais et B2 dans une autre langue ;
  • Comprendre les grands enjeux économiques et l'équilibre des pouvoirs au niveau régional, national et international ; les intégrer dans les solutions proposées ;
  • Comprendre et analyser en profondeur les grands problèmes et enjeux relevant du domaine économique et social tant au niveau régional que national et international. Intégrer ces enjeux dans la proposition de solutions.

Attitudes

  • Acquérir progressivement le profil d'un économiste professionnel international ;
  • Travailler en équipe de manière professionnelle ;
  • Développer son aptitude au leadership ;
  • Développer son sens critique ;
  • Développer une vision globale transversale ;
  • Etre créatif dans la conception de solutions ;
  • Communiquer oralement d'une manière professionnelle ;
  • Communiquer par écrit d'une manière professionnelle ;
  • Adopter un comportement éthique, socialement responsable et soucieux du respect de la bonne gouvernance ;
  • Face à une problématique économique sensu lato, proposer des solutions éthiques, socialement responsables et respectueuses des principes de bonne gouvernance.

Les rubriques en gras désignent les attendus d'apprentissage principaux du programme, lesquels sont évalués au niveau de l'auditoire et sur la base d'échelles/méthodes standards. Ils peuvent être communs à plusieurs programmes.