2018-2019 / GEST3024-3

Entreprise sociale et développement durable

Théorie

Pratique

Durée

Théorie : 30h Th
Pratique : 15h Pr

Nombre de crédits

 Bachelier en sciences politiques, orientation générale3 crédits 
 Bachelier en sciences économiques et de gestion4 crédits 
 Bachelier en ingénieur de gestion4 crédits 

Enseignant

Théorie : Sybille Mertens de Wilmars
Pratique : Sybille Mertens de Wilmars

Coordinateur(s)

Sybille Mertens de Wilmars

Langue(s) de l'unité d'enseignement

Langue française

Organisation et évaluation

Enseignement au deuxième quadrimestre

Horaire

Horaire en ligne

Unités d'enseignement prérequises et corequises

Les unités prérequises ou corequises sont présentées au sein de chaque programme

Contenus de l'unité d'enseignement

Description du cours
La crise économique et financière, l'accroissement des inégalités et les perspectives de changements climatiques plaident pour une évolution du système économique et pour des changements en profondeur dans nos modes de production et de consommation. Les entreprises peuvent jouer un rôle important dans cette transformation.
Il est aujourd'hui indispensable pour un étudiant en sciences économiques et de gestion de comprendre quelles sont les limites des modèles actuels d'entreprise et d'être en mesure d'évaluer le potentiel et les risques des modèles innovants et alternatifs qui s'inscrivent dans le développement durable.
Ce cours comprend une unité d'enseignement théorique (30h) et une unité d'enseignement pratique (15h).
La partie théorique offre d'abord aux étudiants une grille de lecture leur permettant une analyse critique du comportement de l'entreprise vis-à-vis de ses principales parties prenantes (travailleurs, fournisseurs, consommateurs, financeurs, société civile, environnement, etc.). Ensuite, elle propose une introduction aux modèles d'entreprises sociales. Ces entreprises sont intéressantes à étudier car elles intègrent, parfois de façon prioritaire, des préoccupations sociales et environnementales à leurs objectifs économiques. Ce faisant, elles développent des pratiques innovantes qui peuvent inspirer la transformation des entreprises et de notre système économique. 


La partie pratique s'appuie sur des visites d'entreprises, des conférences et la réalisation d'études de cas pour mettre en pratique les apprentissages réalisés dans la partie théorique.

Théorie

  • Description du cours
La crise économique et financière, l'accroissement des inégalités et les perspectives de changements climatiques plaident pour une évolution du système économique et pour des changements en profondeur dans nos modes de production et de consommation. Les entreprises peuvent jouer un rôle important dans cette transformation.
Il est aujourd'hui indispensable pour un étudiant en sciences économiques et de gestion de comprendre quelles sont les limites des modèles actuels d'entreprise et d'être en mesure d'évaluer le potentiel et les risques des modèles innovants et alternatifs qui s'inscrivent dans le développement durable.
Ce cours offre d'abord aux étudiants une grille de lecture leur permettant une analyse critique du comportement de l'entreprise vis-à-vis de ses principales parties prenantes (travailleurs, fournisseurs, consommateurs, financeurs, société civile, environnement, etc.). Ensuite, il propose une introduction aux modèles d'entreprises sociales. Ces entreprises sont intéressantes à étudier car elles intègrent, parfois de façon prioritaire, des préoccupations sociales et environnementales à leurs objectifs économiques. Ce faisant, elles développent des pratiques innovantes qui peuvent inspirer la transformation des entreprises et de notre système économique


  • Table des matières
1 - Crises de système et transition
  • Constat de crises
  • Développement durable
  • Transition management
2 - Les entreprises
  • Définir l'entreprise
  • Diversité du monde des entreprises
  • RSE, externalités, parties prenantes
  • Entreprises sociales
3 - L'entreprise et l'Etat
  • Etat régulateur, les multinationales, le rôle des ONG
  • Etat producteur, privatisation et libéralisation, le secteur non marchand
4 - L'entreprise et les consommateurs
  • Demande solvable et exclusion
  • Asymétrie d'information et problèmes de confiance
  • Economie collaborative
5 - L'entreprise et les financeurs
  • Modes de financement, propriété et pouvoir
  • Financing-mix et objectifs de développement durable
  • Investissement socialement responsable
6 - L'entreprise et les travailleurs
  • Evolution des formes de travail en entreprise
  • Auto-gestion
7 - L'entreprise et l'environnement naturel
  • Liens entre activité économique et dégradation des écosystèmes
  • Economie circulaire
8 - Synthèse

Pratique

Cette unité d'enseignement vise à mettre en pratique les apprentissages théoriques du cours "Entreprise sociale et développement durable". 

Acquis d'apprentissage (objectifs d'apprentissage) de l'unité d'enseignement

Au terme de ce cours, les étudiants seront spécifiquement capables de :




  • développer une réflexion critique sur nos modes actuels de production
  • traduire le développement durable en modalités concrètes de relations entre l'entreprise et ses parties prenantes
  • évaluer le potentiel d'innovation et les risques des modèles économiques proposés par les entreprises sociales
  • entrer en contact avec l'écosystème des entreprises sociales et du développement durable en Belgique
  • rechercher et traiter des informations relatives aux relations entre l'entreprise et ses parties prenantes
  • repérer, décrire et analyser les pratiques de développement durable à l'oeuvre dans les entreprises sociales
Ces acquis spécifiques renforcent les acquis génériques visés par le programme de bachelier en sciences économiques et de gestion de HEC. En effet, ce cours aidera les étudiants à :



  • à cerner le contexte politique, sociétal et économique d'une situation complexe et à identifier les contraintes légales qui s'y appliquent.
  • à appréhender les enjeux sociétaux, économiques, politiques et environnementaux d'une situation complexe.
  • à adopter une approche holistique lorsqu'ils analysent un problème de gestion complexe.
  • à faire preuve d'esprit critique, de curiosité et d'une rigueur scientifique de niveau universitaire
  • à jeter un regard critique et éthique sur leurs pratiques managériales.
  • à développer leur créativité, leur autonomie et leur esprit entrepreneurial

Théorie

Au terme de ce cours, les étudiants seront spécifiquement capables de :

  • développer une réflexion critique sur nos modes actuels de production
  • traduire le développement durable en modalités concrètes de relations entre l'entreprise et ses parties prenantes
  • évaluer le potentiel d'innovation et les risques des modèles économiques proposés par les entreprises sociales
Ces acquis spécifiques renforcent les acquis génériques visés par le programme de bachelier en sciences économiques et de gestion de HEC. En effet, ce cours aidera les étudiants à :
  • à cerner le contexte politique, sociétal et économique d'une situation complexe et à identifier les contraintes légales qui s'y appliquent.
  • à appréhender les enjeux sociétaux, économiques, politiques et environnementaux d'une situation complexe.
  • à adopter une approche holistique lorsqu'ils analysent un problème de gestion complexe.
  • à faire preuve d'esprit critique, de curiosité et d'une rigueur scientifique de niveau universitaire
  • à jeter un regard critique et éthique sur leurs pratiques managériales.

Pratique

Au terme de ce cours pratique, les étudiants seront spécifiquement capables de :

  • entrer en contact avec l'écosystème des entreprises sociales et du développement durable en Belgique
  • rechercher et traiter des informations relatives aux relations entre l'entreprise et ses parties prenantes
  • repérer, décrire et analyser les pratiques de développement durable à l'oeuvre dans les entreprises sociales
Ces acquis d'apprentissage spécifiques renforceront les acquis du programme de bachelier en sciences économiques et de gestion. En particulier, ils permettront aux étudiants de : 
  • développer leur créativité, leur autonomie et leur esprit entrepreneurial

Savoirs et compétences prérequis

  • Les étudiants doivent avoir suivi un cours d'économie politique et, si possible, un cours de microéconomie et d'économie publique.
  • Les étudiants doivent être capables de s'exprimer en français ou en anglais et doivent être capables de lire couramment le français et l'anglais

Théorie

  • Les étudiants doivent avoir suivi un cours d'économie politique et, si possible, un cours de microéconomie et d'économie publique.
  • Les étudiants doivent être capables de s'exprimer en français ou en anglais et doivent être capables de lire couramment le français et l'anglais

Pratique

Les étudiants doivent avoir suivi le cours théorique "entreprise sociale et développement durable", théories de 30h.

Activités d'apprentissage prévues et méthodes d'enseignement

Les activités d'apprentissage prévues comprennent


  • Des présentations conceptuelles et théoriques par le professeur avec support powerpoint
  • Des lectures préalables aux séances et discutées en classe
  • Des activités pratiques










 

Théorie

Les activités d'apprentissage prévues comprennent

  • Des présentations conceptuelles et théoriques par le professeur avec support powerpoint
  • Des lectures préalables aux séances et discutées en classe

Pratique

Quatre activités sont prévues : 

  • Visite d'entreprises sociales
  • Participation à des conférences sur l'économie sociale et le développement durable
  • Réalisations d'études de cas
  • Présentations d'études de cas

Mode d'enseignement (présentiel ; enseignement à distance)

Le cours théorique est organisé en deux parties. La première partie rappelle tout d'abord les raisons d'être théoriques des entreprises et justifie la grande diversité qui prévaut dans ce champ (entreprises privées, publiques, PME, grandes entreprises, multinationales, entreprises à but lucratif ou à finalité sociale). Cette partie décrit également les fondements conceptuels et théoriques du développement durable et de la transition. La seconde partie du cours est consacrée à l'analyse des relations entre les entreprises et leurs principales parties prenantes. L'analyse est illustrée par des cas discutés en classe.

Théorie

Le cours théorique est organisé en deux parties. La première partie rappelle tout d'abord les raisons d'être théoriques des entreprises et justifie la grande diversité qui prévaut dans ce champ (entreprises privées, publiques, PME, grandes entreprises, multinationales, entreprises à but lucratif ou à finalité sociale). Cette partie décrit également les fondements conceptuels et théoriques du développement durable et de la transition. La seconde partie du cours est consacrée à l'analyse des relations entre les entreprises et leurs principales parties prenantes. L'analyse est illustrée par des cas discutés en classe.

Pratique

Présentiel

Lectures recommandées ou obligatoires et notes de cours

  • Une liste bibliographique reprenant des ouvrages et des articles de référence sera suggérée pour chaque thème abordé. Ces documents seront postés sur Lol@.

Théorie

  • Une liste bibliographique reprenant des ouvrages et des articles de référence sera suggérée pour chaque thème abordé. Ces documents seront postés sur Lol@.

Modalités d'évaluation et critères

L'évaluation globale (théorie et pratique) combinera plusieurs éléments :


Partie théorique 

  • La rédaction de petits essais en préparation aux séances de cours (20%)
  • Un examen écrit permettant d'évaluer la capacité de l'étudiant à enrichir son argumentation à l'aide des exposés du cours et des lectures complémentaires(80%)
En seconde session, l'évaluation de la partie théorique porte uniquement sur un examen écrit (100%).
 
Partie pratique
  • l'écriture d'une étude de cas (travail de groupe) : 60%
  • la présentation d'une étude de cas (travail de groupe) : 30%
  • la participation aux visites d'entreprises et conférences (individuel) : 10%
 En seconde session, l'évaluation de la partie pratique porte uniquement sur l'écriture d'une étude de cas (travail individuel) : 100%

Théorie

L'évaluation globale combinera deux éléments :


  • La rédaction de petits essais en préparation aux séances de cours (20%)
  • Un examen écrit permettant d'évaluer la capacité de l'étudiant à enrichir son argumentation à l'aide des exposés du cours et des lectures complémentaires(80%)
En seconde session, l'évaluation porte uniquement sur un examen écrit.

Pratique

L'évaluation porte sur : 

  • l'écriture d'une étude de cas (travail de groupe) : 60%
  • la présentation d'une étude de cas (travail de groupe) : 30%
  • la participation aux visites d'entreprises et conférences (individuel) : 10%
En seconde session, l'évaluation porte uniquement sur l'écriture d'une étude de cas (travail individuel) : 100%
 

Stage(s)

Remarques organisationnelles

Ce cours se donne le lundi au second quadrimestre, de 16h à 18h (Campus Sart Tilman - local à préciser).
L'agenda des visites et conférences sera précisé en début de Q2.

Théorie

Ce cours se donne le lundi au second quadrimestre, de 16h à 18h (Campus Sart Tilman - local à préciser).

Pratique

La présentation des cas d'entreprises aura lieu pendant les séances de cours théoriques (Q2 - lundi 16h-18h) au Sart Tilman. 
Les dates prévues pour les visites d'entreprises et les conférences seront annoncées en début de quadrimestre. 

Contacts

Sybille Mertens Chaire Cera - Centre d'Economie Sociale HEC-Ecole de Gestion de l'ULg - B33/bte 4 - 4000 Liège Tel : 04/366 27 51 - smertens@uliege.be

Théorie

Sybille Mertens Chaire Cera - Centre d'Economie Sociale HEC-Ecole de Gestion de l'ULg - B33/bte 4 - 4000 Liège Tel : 04/366 27 51 - smertens@uliege.be

Pratique

Prof. Sybille Mertens
+32(0)4 366 27 51 - smertens@uliege.be